Accueil > Documentation > L’assainissement mécanique > Rappel protocole d’abattage

Rappel protocole d’abattage

mardi 9 septembre 2014 - Rédaction SNP


Sous copyright Matériel & Paysage (1) -Yaël Haddad (article cité dans http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article908).


 Son premier intérêt est de confirmer que l’abattage, l’ultime traduction de l’échec des pratiques préventives et curatives, est affaire de spécialistes. L’entreprise choisie présente toutes ces caractéristiques qui font sa réputation dans le Var. Par ailleurs les tarifs indiqués sont parfaitement raisonnables pour un abattage n’ayant pas nécessité de démontage.

• Abattage et broyage de la tête sursite:250€HT
• Évacuation du stipe : 800 € HT (100 € HT par mètre linéaire)
•Total:1050€HT

 franchement R.A.S. Nous apprécions particulièrement les broyats projetés dans un camion fermé. Le gérant justifie ce niveau de prix par une concurrence sévère il aurait pu dire sauvage par des opérateurs opportunistes souvent incompétents qui ne sont pas assez contrôlés par les pouvoirs publics. Mais certains propriétaires qui ont perdu leur palmier par négligence sont aussi quelquefois complices de protocoles d’abattage non orthodoxes....

 L’éphémère COPIL charançon du Var avait bien tenté de s’occuper des problèmes de déchets mais créé en 2012 il ne s’est réuni que trois fois, la dernière en novembre 2012 réunion justement consacrée aux déchets dont les participants ont pu avoir le compte rendu le 30 mai 2013 !!!! C.Q.F.D.

(1) La revue technique des professionnels du paysage http://www.materiel-paysage.com/

Derniers articles

22 juin, par Rédaction SNP

Occitanie ....... c’est fini ?

Source le moniteur des TP. https://www.lemoniteur.fr/article/communes-fleuries-d-occitanie-perpignan-stimule-les-nouveaux-usages-4-4.822944
« La première année de mise en œuvre du Plan Canopée de la ville de Perpignan produit (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)