Accueil > Partenaires*Pro > Questionnaire Fous de Palmiers. / Ravageurs

Questionnaire Fous de Palmiers. / Ravageurs

dimanche 15 septembre 2013 - Rédaction SNP


LUTTE CONTRE LES RAVAGEURS DES PALMIERS E.T.août 2013 1/2

PRODUITS UTILISES ET MATERIELS D APPLICATION

Merci de bien vouloir répondre à l’enquête suivante dont les résultats seront publiés dans un prochain N° de la revue « Le Palmier », en suite à l’article paru dans le N° 75 de juin 2013,


Ce questionnaire est à renvoyer svp à : etrentesaux@gmail.com, (tel : 06,08,41,29,44), Il comporte des réponses reportées en italique afin de fournir des exemples. Bien sûr il y a lieu de remplacer ces réponses par les vôtres. Cette enquête concerne seulement le papillon et le charançon rouge, Merci de bien vouloir répondre pour le 30 septembre au plus tard. Merci aussi par avance de transmettre ce questionnaire aux personnes de votre connaissance pouvant faire part de leur propre expérience, en vous abstenant de solliciter des professionnels et des responsables de pouvoirs publics et de collectivités. L’enquête se veut être entre particuliers, Merci enfin de bien vouloir dire si vous seriez d’accord afin que vous soyez cité dans la revue comme fournisseur de retours d’expérience et, dans ce cas, de communiquer vos coordonnées,

1)Produits phytosanitaires :

NB : dans le cas où vous n’utilisez pas de produits phytosanitaire chimiques, renseignez quand même les questions svp,

1,1 : Celui le plus utilisé par vous :

- a) Nom commercial, substance(s) active(s) et lieu d’achat : Confidor J, / Imidaclopride à 200g/l / coopérative agricole, France,

- b) Conditions d’utilisation : traitement de prévention à concentration de 1ml /d’eau

- c) Volume du conditionnement, coût TTC pour le conditionnement, au l de substance active, et pour 10 l de solution de traitement : 50ml / 17,30€ / 346€ / 3,46€

- d) Nombre moyen de traitements par an : 3 à 4

- e) Synergiste éventuel : oui, liquide vaisselle à concentration de 2 ml / l d’eau

- f) Votre avis : traitement efficace mais relativement onéreux

- g) Commentaires :

1-2 : Autre utilisé :(hors France)

- a) Decis J / Deltamethrine à 15g/l

- b) traitement curatif à concentration de 1 ml / l d’eau ajouté au Confidor dans le pulvérisateuri

- c) 225 ml / 23,80€ / 105,78€ / 1,06€

- d) idem à ci-dessus mais sans apport supplémentaire à celui déjà effectué avec le Confidor

- e) traitement efficace ?

1-3 : Autres utilisés

Mettre successivement autant de paragraphes que nécessaire les substances actuelles, et celles anciennement utilisées en motivant les choix,

2) Matériels d’application

2,1 : Pulvérisateur

- a) Nom commercial, type de pulvérisateur, volume en l : Solo 425 (RFA) / à dos / 12

- b) Force motrice, longueur totale de la lance fournie avec le matériel : bras de l’homme / 2,50 m

- c) coût TTC : oublié

- d) Votre avis : excellent matériel utilisé depuis plus de 10 ans

- e) Commentaires :


2,2 : Groupe de surpression ( ou pompe)

- a) Nom commercial, type de pompe, prix :

- b) Puissance(w), débit(l/h), pression(b) :

- c) Capacité réservoir(l), poids(kg) :

- d) Réglage du débit ?, si oui, plages de débit(l/h) :

- e) Modalités d’utilisation :

- f) Votre avis :

- g) Commentaires : non utilisé

2,3 : Lance télescopique ( ou modalités d’apport au palmier en hauteur du liquide de traitement)

- a) Nom commercial, hauteur maximum(m), prix :

- b) Votre avis :

c/ Coût 

- d) Commentaires : non utilisé

3) Palmiers atteints avant traitement ( et éventuellement après traitement )


NB 1 : reporter svp les noms par ordre alphabétique

NB 2, indiquez svp le département de votre propriété : 

3,1 : Palmiers morts ( à indiquer même si tous de la même espèce ne l’ont pas été )

Butia capitata et yatay, Jubea chilensis, P.dactylifera et sylvestris, Sabal minor, T.fortunei et wagnerianus

3,2 : Palmiers attaqués

Brahea armata, C.humilis et argentea, Nannorrhops ritchieana, Sabal bermudana

3,3 : Palmiers non attaqués

Chamaedorea radicalis, Livistona chinensis et decipiens, P.canariensis, Sabal palmetto, Washingtonia filifera et robusta

4)Autres informations

- Avez-vous l’expérience de l’endothérapie sur le palmier ?

- Avez-vous constaté des attaques sur d’autres plantes que le palmier ?

D’autres articles concernant les ravageurs des palmiers sont souhaitables, par exemple :

- Méthodes de détections précoces

- Traitements autres que purement chimiques

- Expériences autres que françaises-

- Autres sujets que vous considéreriez intéressants : à citer svp

Dans ces cas, disposez-vous de retours d’expérience ( et non d’étude bibliographique) ? Seriez-vous d’accord afin de rédiger un article ? Ou de transmettre vos informations ?

*******************************************************

Derniers articles

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

14 septembre, par Rédaction SNP

L’invitation ......

Principalement adressée aux professionnels du palmier du Var et des Bouches-du-Rhône ainsi qu’aux collectivités locales. Néanmoins nous avons conservé un certain contingent de places pour nos adhérents les plus motivés et à (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)