Accueil > Réglementation > Débats parlementaires & Conseil des ministres & PE > Question blanche pour charançon rouge...

Question blanche pour charançon rouge...

mardi 25 octobre 2016 - Rédaction SNP

 Par cette question parlementaire, le député Vitel qui s’appuie un peu imprudemment sur l’ANSES, La FREDON et même la FNE mais tiens pas l’INRA ! défend une des trois stratégies de lutte contre le charançon et en souhaite l’application généralisée mise en œuvre par tous les opérateurs de l’article 15 de l’arrêté national du 21/07/2010 ( formation < 20 heures) = # 1000 applicateurs contre une vingtaine actuellement de la firme qui a l’exclusivité de ce produit. Prudente la DGAL ne change pas la réglementation, botte en touche en souhaitant bon vent aux collectivités volontaires. Enfin, pas persuadée quand même, elle continue à souhaiter des solutions alternatives. La réponse ne sauve pas vraiment la question...

Comme nous l’avons toujours écrit l’action qui doit être conduite doit trouver ses fondements dans le comité de pilotage régional qui a été constitué à cet effet pour être le bon interface entre les communes et l’administration régionale et centrale. Il appartient au conseil régional dont Philippe Vitel est vice-président, d’obtenir que la co-présidence de ce comité soit donnée au Président de la région PACA Christian Estrosi qui s’y connaît en pilotage !!

Derniers articles

14 juin, par Rédaction SNP

Le CRP s’attaque aux rapports législatifs.....!!

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rapports/r1055-a5.asp
dont.....
« L’action 1 Prévention et gestion des risques inhérents à la production végétale,
Cette action, dotée de 25,4 millions d’euros, a consommé 27,3 millions (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Struggle for life, merci de le dire....

Les Cahiers du Fleurissement sont le seul magazine professionnel qui présente des conseils pratiques, simples et concrets en matière d’aménagement du cadre de vie et de fleurissement.
Merci à Martine MEUNIER Directeur des (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)