Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Provisions pour dépréciation d’actifs

Provisions pour dépréciation d’actifs

vendredi 15 février 2013 - Rédaction SNP

 Deux éprouvants reportages photo .......

1/ Mairie de Toulon

 Google Earth ( avant )

 

Google Street (avant)


Sur 12 sujets un seul survivant estimation coût global de l’abattage # entre 15 et 20 000 €. Difficile de croire que ces sujets n’auraient pas pu être sauvés par une opération d’assainissement mécanique ( méthode Michel Ferry) effectuée par des intervenants formés coût estimatif entre 350 et 500 € par sujet.

Plus grand-chose pour rattraper la médiocrité architecturale ! 

Pas fameux tout ça.........les gars, pas facile de vous justifier. 

Panoramique maintenant :


2/ hôpital Sainte-Anne Service de santé des armées

précautions avant travaux

 aujourd’hui......

Non il ne s’agit pas d’une erreur de tir de la "Royale" mais plus vraisemblablement d’une gestion perfectible de l’argent public ce spectacle devant être rapproché de celui des espaces verts généreusement complantés autour de l’hôpital flambant neuf ( budget espaces verts estimatif 50 000 €)

 Pas fameux tout ça.........les gars, pas facile de vous justifier.

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet promoteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet promoteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)