Accueil > Documentation > Le Beauveria Bassiana > Premières précisions de Nice Matin

Premières précisions de Nice Matin

mardi 8 mai 2018 - Rédaction SNP

Pas inintéressantes ......en vrac

- aveu de l’infestation de plus du tiers du patrimoine palmiers de la ville.

- constat journalistique (tardif) du non respect par Ville de Nice des prescriptions obligatoires de l’arrêté du 21 juillet 2010 sur la lutte obligatoire contre CRP. Tout cela n’est pas « prescrit »......

- grande incertitude sur le prix annuel du traitement cependant prix indicatif au kilo du nouveau produit 12 € ht/ttc ? mais c’est plutôt bien ( quel était celui du cousin Ostrinil ?).

- même chose sur les quantités requises.

- les essais plein champ d’efficacité : attendons la publication dans PHYTOMA, par exemple, qui a déjà communiqué sur le BB.

- un classement Abeilles qui pose plus de questions qu’il n’en résout 

Sur l’ambiance ça mériterait un apaisement, par plus de transparence entre tous les protagonistes. Le SRAL serait dans son rôle.

A SNP nous poursuivons l’étude des documents de l‘AMM. Mais la matière est complexe et comme on dit pour faire savant, nous nous entourons de sapiteurs !

 

Derniers articles

19 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

- Téla Botanica
- Fédération nationale des métiers de la jardinerie
à venir
- Lien horticole
- Plantes & Cités
.......

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

18 septembre, par PIETRA-TALIERCIO Colette, Rédaction SNP

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste...

ENTRETIEN AVEC JUSTIN WHITTLE, entomologiste australien (2016)
ETUDE SUR LE DEVELOPPEMENT DES FERMES DE CRP en Thailande
A travers cet interview, on découvre un type d’agriculture incroyablement dynamique en Thailande (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)