Accueil > Documentation > Le Beauveria Bassiana > Premières précisions de Nice Matin

Premières précisions de Nice Matin

mardi 8 mai 2018 - Rédaction SNP

Pas inintéressantes ......en vrac

- aveu de l’infestation de plus du tiers du patrimoine palmiers de la ville.

- constat journalistique (tardif) du non respect par Ville de Nice des prescriptions obligatoires de l’arrêté du 21 juillet 2010 sur la lutte obligatoire contre CRP. Tout cela n’est pas « prescrit »......

- grande incertitude sur le prix annuel du traitement cependant prix indicatif au kilo du nouveau produit 12 € ht/ttc ? mais c’est plutôt bien ( quel était celui du cousin Ostrinil ?).

- même chose sur les quantités requises.

- les essais plein champ d’efficacité : attendons la publication dans PHYTOMA, par exemple, qui a déjà communiqué sur le BB.

- un classement Abeilles qui pose plus de questions qu’il n’en résout 

Sur l’ambiance ça mériterait un apaisement, par plus de transparence entre tous les protagonistes. Le SRAL serait dans son rôle.

A SNP nous poursuivons l’étude des documents de l‘AMM. Mais la matière est complexe et comme on dit pour faire savant, nous nous entourons de sapiteurs !

 

Derniers articles

20 mai, par Rédaction SNP

Prix Lions Club 2019 de l’innovation environnementale

Communiqué de M2 I life Science (Philippe Guerret President chez M2I Life Sciences)
"Très fier de notre partenaire la société Bioassays France qui a reçu le samedi 18 mai en la présence de monsieur Lionnel Luca Vice Président (...)

19 mai, par Rédaction SNP

FR 2 JT 13 h 17/05/19 (sujet n°10)

http://screencast-o-matic.com/watch/cqhqo0ThRR
Deux thèmes abordés :
1/ Utilisation de drones : vieille revendication de l’applicateur attitré qui l’a donc utilisé depuis deux ans dans le cadre d’une expérimentation. (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)