Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Pour combattre un ennemi il faut le voir....

Pour combattre un ennemi il faut le voir....

jeudi 27 juillet 2017 - Rédaction SNP

 L’association propalmes83 publie un billet * qui pourrait faire écho à notre communiqué de presse sur le piégeage https://www.sauvonsnospalmiers.fr/communique-de-presse-snp.html qui a été largement relayé par les médias. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/relais-professionnel-du-communique-de-presse-snp.html

Notre consœur semble condamner un usage plus offensif du piégeage qui se heurte à l’ambiguïté réglementaire objet de notre communiqué de presse. Mais en même temps comme SNP, elle l’appelle de ses vœux comme ingrédient indispensable d’un plan de lutte collective. Comme SNP elle souligne que ce moyen de lutte ne saurait se substituer aux stratégies préconisées par l’arrêté du 21 juillet 2010. Elle évoque aussi la notion de piégeage de contrôle dont la pratique serait soumise à un accord du SRAL. Nul trace pourtant d’un tel dispositif dans la réglementation.

En attendant il n’y a pas absolument rien d’illégal à faire l’acquisition de pièges et de phéromones qui sont en vente libre dans n’importe quelle coopérative et il n’y a aucun contrôle administratif de leur utilisation. C’est heureux quand on voit toutes les autres contraintes qui pèsent déjà sur les propriétaires de palmiers.

Le Ministère de l’agriculture rencontré depuis, nous a assuré être conscient du problème et travailler à sa résolution dans un délai bref. Soyons confiants dans cette louable légalisation .... du piégeage !

 Au final, la seule différence d’approche entre les deux associations, c’est que nous pensons que le piégeage est incontournable et devrait être obligatoire dans les stratégies de lutte. La phéromone Rhynco pro M2 ILS est une solution permettant d’associer les différents sémiochimiques et d’affranchir l’utilisateur de pièges des coûts d’entretiens liés au renouvellement des mélasses dans le piège. Ceci change complètement les contraintes d’utilisation, permet d’envisager une large diffusion au grand public, de lancer de grandes campagnes de mobilisation. C’est d’autant plus tentant, si comme l’affirme Propalmes83, le système actuel de piégeage à faible densité capture 50 % de la population. Alors pour quelques dollars de plus......

* http://propalmes83.com/index.php/billet-scientifique-de-michel-ferry/119-le-piegeage-dans-la-lutte-contre-le-charancon-rouge-du-palmier-crp

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)