Accueil > Documentation > Pour ceux qui replantent des Washingtonia ....

Pour ceux qui replantent des Washingtonia ....

mardi 11 novembre 2014 - Rédaction SNP

Depuis plusieurs semaines nous lançons des mises en garde sur la tentation simpliste de lâcher la sauvegarde du Phoénix (abattage et replantation de cette variété déjà hyper représentée et qui aujourd’hui est tout aussi concernée.

Montpellier Tramway : Les palmiers malades de la place d’Aviler doivent être abattus
PAR MYLENE COLMON LE 10/11/2014 À 11:15 VIE LOCALE 
Dans le cadre du bouclage de la ligne 4 de tramway, les palmiers de place d’Aviler seront abattus, ce mercredi 12 Novembre, décision prise en accord avec la Cellule Arbre de la Direction Paysage Biodiversité de Montpellier.

Montpellier Tramway : Les palmiers malades de la place d’Aviler doivent être abattus
Cette décision a été prise après constatation de la présence du papillon du palmier (Paysandisia archon) sur les palmiers de la place d’Aviler. Le Département Systèmes Biologiques - Unité de Recherche Bioagresseurs du CIRAD, qui participe au suivi scientifique, assistera aux opérations d’abattage afin de mieux comprendre la biologie et le comportement des « Paysandisia archon » sur les palmiers « Washingtonia robusta ».

Il faut noter que cette démarche s’inscrit dans un plan global de conservation du patrimoine arboré présent le long de la ligne 4. Ainsi tous les efforts sont faits pour préserver l’alignement de platanes présents le long du boulevard Henri IV et une plantation de palmiers est prévue sur les boulevard Ledru Rollin et Jeu de paume, dans le cadre des aménagements autour de la plateforme de tramway.

Un enseignement, deux indignations : 

- les washingtonia sont tout autant attaqués par paysansdisia que par le charançon peu importe on en replante tout de même !!

- les gestionnaires de ce parc auraient mieux fait de s’occuper de traiter leurs palmiers que de les euthanasier. La recherche française est au point mort sur le paysandisia et n’a nul besoin d’un matériel végétal infectè par ailleurs surabondant.

- mais quelle variété leur donne toute garantie de survie face à ces ravageurs = aucune.

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)