Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Portugal la double peine....

Portugal la double peine....

samedi 22 avril 2017 - Rédaction SNP

http://bardofelysays.blogspot.fr/2017/04/why-are-portugals-pines-and-palms-dying.html

Intéressant ce parallèle entre deux calamités l’une que nous connaissons bien et l’autre qui est probablement malheureusement à venir, le fameux nématode du pin (Ne pas confondre avec nos nématodes CRP Steinernema carpocapsae). http://www.ccnse.ca/documents/practice-scenario/les-nématodes-dans-la-lutte-antiparasitaire#types

En novembre 2015 nous avions assisté à un colloque INRA à Bordeaux sur le sujet.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-nematode-du-pin.html

 Nous voudrions simplement en tirer 3 enseignements :

* Les approches "coupe claire" pour le pin ne sont pas plus efficaces que les zones 100 m, 200m, 10 kilomètres pour le palmier.

* Il faut réagir instantanément en tout début d’infestation par des moyens puissants essentiellement phytopharmaceutiques.

* Il faut concomitamment dégager des moyens tout aussi importants pour la recherche de solutions biologiques sur le long terme basées sur l’écologie chimique.

 

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)