Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Portugal la double peine....

Portugal la double peine....

samedi 22 avril 2017 - Rédaction SNP

http://bardofelysays.blogspot.fr/2017/04/why-are-portugals-pines-and-palms-dying.html

Intéressant ce parallèle entre deux calamités l’une que nous connaissons bien et l’autre qui est probablement malheureusement à venir, le fameux nématode du pin (Ne pas confondre avec nos nématodes CRP Steinernema carpocapsae). http://www.ccnse.ca/documents/practice-scenario/les-nématodes-dans-la-lutte-antiparasitaire#types

En novembre 2015 nous avions assisté à un colloque INRA à Bordeaux sur le sujet.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-nematode-du-pin.html

 Nous voudrions simplement en tirer 3 enseignements :

* Les approches "coupe claire" pour le pin ne sont pas plus efficaces que les zones 100 m, 200m, 10 kilomètres pour le palmier.

* Il faut réagir instantanément en tout début d’infestation par des moyens puissants essentiellement phytopharmaceutiques.

* Il faut concomitamment dégager des moyens tout aussi importants pour la recherche de solutions biologiques sur le long terme basées sur l’écologie chimique.

 

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Le Lien Horticole toujours présent...

http://www.lienhorticole.fr/actualites/palmiers-la-cote-dazur-poursuit-son-travail-pour-les-sauver-1,10,3333370349.html
Ils seront suivis par PHYTOMA, RUSTICA et, nous l’espérons, bien (...)

10 novembre, par Rédaction SNP

VEGEPHYL lettre N° 281

La manifestation 12ème CIRAA et Journée thématique Des ravageurs et des hommes 27 au 29 octobre 2020 à Montpellier attire tout de suite l’attention.

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)