Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Portugal la double peine....

Portugal la double peine....

samedi 22 avril 2017 - Rédaction SNP

http://bardofelysays.blogspot.fr/2017/04/why-are-portugals-pines-and-palms-dying.html

Intéressant ce parallèle entre deux calamités l’une que nous connaissons bien et l’autre qui est probablement malheureusement à venir, le fameux nématode du pin (Ne pas confondre avec nos nématodes CRP Steinernema carpocapsae). http://www.ccnse.ca/documents/practice-scenario/les-nématodes-dans-la-lutte-antiparasitaire#types

En novembre 2015 nous avions assisté à un colloque INRA à Bordeaux sur le sujet.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-nematode-du-pin.html

 Nous voudrions simplement en tirer 3 enseignements :

* Les approches "coupe claire" pour le pin ne sont pas plus efficaces que les zones 100 m, 200m, 10 kilomètres pour le palmier.

* Il faut réagir instantanément en tout début d’infestation par des moyens puissants essentiellement phytopharmaceutiques.

* Il faut concomitamment dégager des moyens tout aussi importants pour la recherche de solutions biologiques sur le long terme basées sur l’écologie chimique.

 

Derniers articles

23 octobre 2020, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
– l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
– l’approbation du rapport moral
– la décision du mise (...)

8 octobre 2020, par Rédaction SNP

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes...Cocorico 2

Ynsect, le spécialiste de l’élevage d’insectes lève 300 millions d’euros
La startup française Ynsect annonce une levée de fond de plus de 300 millions d’euros, un montant qui sera utilisé pour son développement à l’international. (...)

Edito

Edito de janvier 2023

8 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
En septembre 2020 nous écrivions "Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. II s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines. Le site cessera ses publications dans le courant du quatrième trimestre. Nous continuons de (...)