Accueil > Documentation > Entomologie > Porquerolles : le coffre-fort de la biodiversité

Porquerolles : le coffre-fort de la biodiversité

lundi 8 janvier 2018 - Rédaction SNP

https://youtu.be/fLsjYnWQuL4

http://www.cbnmed.fr/pres/index.php http://www.cbnmed.fr/pres/index.php

 Cette vidéo a été réalisée par l’équipe de la conservatrice Sylvia Lochon-Menseau avec laquelle le PNPC collabore pour la mise au point d’un IPM contre le CRP à Porquerolles. La conservatrice a d’ailleurs participé aux travaux de nos rencontres du 15 décembre à Monaco.

Il va falloir trouver une stratégie réellement 100 % bio, efficace et compétitive. On pense à l’action de champions entomopathogènes couplée avec un piégeage dense et la protection de la couronne par des substances répulsives stables. SNP s’active pour trouver les moyens financiers publics ou privés nécessaires pour s’attacher les compétences d’un centre scientifique en charge l’élaboration de protocoles d’essai et de formulation.

 

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)