Accueil > L’association > Nos missions > Peut-on encore compter sur nos élus...

Peut-on encore compter sur nos élus...

dimanche 11 novembre 2018 - Rédaction SNP

Puisqu’un seul nous a répondu, on peut désormais publier la lettre adressée à :

Éric Ciotti député 
Carole Delga présidente la région Occitanie
Jacky Deromedi sénatrice *
Christian Estrosi président Nice métropole
Maud Fontenoy vice-présidente Région SUD - PAC
Jean Pierre Giran maire d’Hyères
Marc Giraud Président du conseil départemental du Var

Jean-Claude Guibal maire de Menton
Jean-Louis Léonetti Président CASA Antibes- Sophia
Geneviève Lévy députée 
David Lisnard maire de Cannes
Jean-Louis Masson député
Fabien Matras député
Renaud Muselier président de la Région SUD - Provence Alpes Côte d’Azur
Jean-Sébastien Vialatte maire de Six fours
Philippe Vitel vice-président de la Région SUD - PAC

* elle nous a cependant envoyé un mail de soutien, le secrétariat de Maud Fontenoy nous a également adressé un accusé réception.

Et donc un grand merci à Jean-Claude Guibal, que nous n’avons jamais rencontré, d’avoir suffisamment pris au sérieux la lettre de "Sauvons Nos Palmiers" pour saisir le Ministre de l’Agriculture nouvellement arrivé.

Pour lui témoigner notre reconnaissance, nous irons, s’il le souhaite, lui faire le rapport du colloque FAO-CIHEAM qui vient de se tenir à Bari (Italie) dont le thème unique était la lutte contre le fléau mondial que représente le charançon rouge du palmier.

 

Derniers articles

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)