Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Paysiandisia une calamité récurrente...

Paysiandisia une calamité récurrente...

jeudi 6 août 2020 - Rédaction SNP

Dés 2014, nous avions demandé une scientifique, Sophie Bourguet, des articles de vulgarisation. Voici celui consacré à cet insecte . Par ailleurs SNP et FREDON PACA ont monté un colloque en mai 2017 à ROCBARON 83 

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/point-d-etape-sur-la-preparation-de-la-conference.html

 Depuis nous n’avons cessé d’attirer l’attention des pouvoirs publics, le ministère de l’agriculture sur la nécessité de mettre ce ravageur en lutte obligatoire.

 Aucun résultat et même lors de la très importante réforme de 2019, contre le charançon rouge http://www.sauvonsnospalmiers.fr/charancon-rouge-nouvel-arrete-du-25-juin-2019.html qui peut être résumé en une phrase : dans les secteurs en tension, la lutte contre le CRP ( bataille perdue) n’est plus obligatoire sauf si les communes décident par convention de s’y engager

 à notre connaissance aucune convention n’a été soumise à l’accord du CROPSAV PACA ou Occitanie. !! au-delà des mots ...

 En ce qui concerne le PAYSANDISIA nous nous sommes battus pour qu’il soit inclus dans le nouvel arrêté ceci a été refusé pour une sordide histoire de reclassement à l’échelle européenne. On voit bien où se trouve la motivation des Réglementaires , la logique de protection d’un élément essentiel de la biodiversité les palmiers ne pèse rien face à leur propres contraintes administratives.

 Donc ce dossier est doublement délaissé par l’échelon central et les collectivités locales.

 les propriétaires ne sont pas informés. ils découvrent généralement lorsque leur palmier est subclaquant l’origine du mal. Les très beaux papillons de la taille d’un oiseau qu’ ils ont admiré dans leur jardin l’année précédente . La lutte est difficile. Premier obstacle malgré les recherches de l’INRA en relation avec nous aucune phéromone d’être mis au point donc pas de piégeage.

 Si on laisse de côté la méthode un peu folklorique de la glu , l’impossibilité de faire l’injection produits dangereux par ailleurs, la suppression des néo nicotinoïdes en 2019, une souche du champignon beauveria Bassiana chère peu efficace il ne reste plus.....

 que les nématodes des auxiliaires malheureusement très sensibles à la chaleur. Nous avons mis au point des procédés d’application au cœur du palmier lui-même par des tuyaux installés à demeure. en région Occitanie hauts .

ET comme suggéré par Serge Dassain représentant régional des FdP utilisation de la terre de diatomée qui est cependant pas donnée et si facile à trouver. Nous en avions constitué des stocks et nous pourrions faire tenir 500 g à nos adhérents, dans la limite de notre stock.

Derniers articles

11 septembre, par Rédaction SNP

M2 I LS dans les 150 start-up...

.... qui vont révolutionner l’agriculture. Fiers de notre partenariat avec cette société pour la protection des palmiers.

9 septembre, par Rédaction SNP

SNP dans le BSV Corse

Fiers de constater que nos pièges multi funnel trap continuent d’être largement utilisés à plusieurs dizaines d’exemplaires associés à la phéromone proposée par M2 LS ( également cité pour la pyrale du buis).
Même en dehors des (...)

Edito

Edito d’âout 2020

2 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dans la droite ligne de l’édito précédent nous préparons avec le webmaster et le trésorier l’assemblée générale de septembre à laquelle seront conviés par Internet les 64 membres à jour de leur cotisation.
Vous connaissez mes intentions : lever le pied mais ne pas tout lâcher..... on ne brûle pas à ce qu’on a adoré , tel est notre état esprit que nous retrouvons à une autre échelle en miroir dans celui Philippe (...)