Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Paysiandisia une calamité récurrente...

Paysiandisia une calamité récurrente...

jeudi 6 août 2020 - Rédaction SNP

Dés 2014, nous avions demandé une scientifique, Sophie Bourguet, des articles de vulgarisation. Voici celui consacré à cet insecte . Par ailleurs SNP et FREDON PACA ont monté un colloque en mai 2017 à ROCBARON 83 

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/point-d-etape-sur-la-preparation-de-la-conference.html

 Depuis nous n’avons cessé d’attirer l’attention des pouvoirs publics, le ministère de l’agriculture sur la nécessité de mettre ce ravageur en lutte obligatoire.

 Aucun résultat et même lors de la très importante réforme de 2019, contre le charançon rouge http://www.sauvonsnospalmiers.fr/charancon-rouge-nouvel-arrete-du-25-juin-2019.html qui peut être résumé en une phrase : dans les secteurs en tension, la lutte contre le CRP ( bataille perdue) n’est plus obligatoire sauf si les communes décident par convention de s’y engager

 à notre connaissance aucune convention n’a été soumise à l’accord du CROPSAV PACA ou Occitanie. !! au-delà des mots ...

 En ce qui concerne le PAYSANDISIA nous nous sommes battus pour qu’il soit inclus dans le nouvel arrêté ceci a été refusé pour une sordide histoire de reclassement à l’échelle européenne. On voit bien où se trouve la motivation des Réglementaires , la logique de protection d’un élément essentiel de la biodiversité les palmiers ne pèse rien face à leur propres contraintes administratives.

 Donc ce dossier est doublement délaissé par l’échelon central et les collectivités locales.

 les propriétaires ne sont pas informés. ils découvrent généralement lorsque leur palmier est subclaquant l’origine du mal. Les très beaux papillons de la taille d’un oiseau qu’ ils ont admiré dans leur jardin l’année précédente . La lutte est difficile. Premier obstacle malgré les recherches de l’INRA en relation avec nous aucune phéromone d’être mis au point donc pas de piégeage.

 Si on laisse de côté la méthode un peu folklorique de la glu , l’impossibilité de faire l’injection produits dangereux par ailleurs, la suppression des néo nicotinoïdes en 2019, une souche du champignon beauveria Bassiana chère peu efficace il ne reste plus.....

 que les nématodes des auxiliaires malheureusement très sensibles à la chaleur. Nous avons mis au point des procédés d’application au cœur du palmier lui-même par des tuyaux installés à demeure. en région Occitanie hauts .

ET comme suggéré par Serge Dassain représentant régional des FdP utilisation de la terre de diatomée qui est cependant pas donnée et si facile à trouver. Nous en avions constitué des stocks et nous pourrions faire tenir 500 g à nos adhérents, dans la limite de notre stock.

Derniers articles

9 novembre, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)