Accueil > Documentation > Paysandisia : les travaux pratiques de Serge...et bientôt de tous (...)

Paysandisia : les travaux pratiques de Serge...et bientôt de tous (suite)

mardi 11 juin 2013 -

Bonjour Monsieur le Président, chers adhérents, et chers amis des palmiers.


Depuis quelques jours, je ne cesse de rendre des visites dans notre bas languedoc à des amis, adhérents ou non de notre association, mais tous propriétaires de palmiers, et tous soucieux de les préserver des ravageurs qui les attaquent, les abîment, voire les détruisent.
Je suis effaré par des déclarations qui me sont faites lesquelles relâtent que dans des zones d’infestation au paysandisia archon -papillon palmivore, papillon tueur des palmiers, certains de nos amis propriétaires de palmiers narrent capturer des dizaines de papillons au cours d’un cycle de reproduction de l’insecte. La plupart d’entr’eux évoquent des captures jusqu’à une cinquantaine de spécimens, voire encore davantage, aux heures chaudes de la journée.
Il me paraît par conséquent très instructif non seulement de mettre en images sur notre site, le papillon lui-même (pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas vraiment et auraient des doutes quant-à sa présence effective dans leurs jardins) , mais également de "profiter" si j’ose dire des photographies en ligne, que j’ai pû réaliser au cours des mois de juin et de juillet 2012, lesquelles représentent la phase de développement de la larve enfouie dans son cocon vers une lente mutation en papillon. Notamment son extraction du cocon... L’intérêt que je trouve à ces images, permettra j’en suis certain d’alerter nos internautes à la découverte de ces cocons, qu’il convient impérativement de détruire avant que le cycle n’arrive à terme et ne libère un nouveau papillon dans la nature.
Je remercie Hervé Piétra, de m’ouvrir cette "chronique" pour cela. La vigilance reste plus avant tout de mise dans l’attente de la mise au point de pièges à papillons palmivores - la recherche scientifique avance à ce sujet - d’autant plus qu’ avec le mois de juin qui est là et la hausse des températures attendue, le cycle de la nymphose va arriver très très vite !
Je vous remercie pour votre attention bienveillante
S
erge BALEN

 Je voudrais simplement ajouter le commentaire suivant ; le CIRAD récemment rencontré à l’occasion du forum 3rd de Palm Protect recherche instamment des spécimens de papillons, larves, cocons de paysandisia archon. Il est absolument impératif de répondre à cet appel en présence de foyers significatifs. Merci de prendre contact avec Serge ou avec moi.

Pour aller plus loin : http://aramel.free.fr/INSECTES5bis-2.shtml

Serge Balen nous donne ici une nouvelle contribution accompagnée de nombreuses photos que nous avons mettre au portfolio. Nous allons re-publier cet article, nous insistons pour que tous nos adhérents prennent bien connaissance des symptômes d’attaque sur Washingtonia.

Dans le cadre de la poursuite de mes "travaux pratiques", je voudrais, chers adhérents et amis des palmiers, vous montrer en images, les signes d’attaques au Paysandisia Archon qu’il faut impérativement rechercher sur la plupart des espèces variétales de vos palmiers, en vue d’orienter sans perte de temps les premiers traitements pour tuer les larves.
En effet, Paysandisia Archon, ne se contente pas de parasiter les seuls "PCan", les seuls phoenix canariensis comme il est majoritairement le cas pour le moment avec le CRP.
Le papillon palmivore est capable de toutes les attaques : ici même il sera mis en évidence sur phoenix canariensis, trachycarpus fortunei (palmier à chanvre), chamaérops humilis et washnigtonia. Mais je l’ai hélas également rencontré sur brahéa armata (le palmier bleu), butia capitata (le palmier vinaigre), phoenix dactyliféra (le palmier dattier). Donc votre vigilance reste plus qu’avant tout de mise à la détection précoce provoquée par les larves... sans passer à coté non plus des atteintes foliaires provoquées par CRP, et lorsqu’elles sont visibles, bien entendu, telles que découpes en coups de ciseaux des palmes sur PCAN, déséquilibre dans la symétrie des palmes de la couronne, désaxement du pinceau...). 
Je souhaite également préciser que la plupart des palmiers dont les photos sont mises en ligne ci-après ont été sauvés de ces attaques par des traitements appliqués rapidement.
Je vous remercie pour votre attention.
Serge BALEN 

Je précise de tous, car nous venons de recevoir une information de professionnels du Var signalant des attaques caractérisées sur du washingtonia.

Portfolio

Derniers articles

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)