Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Paysandisia Baléares

Paysandisia Baléares

dimanche 13 juillet 2014 - Rédaction SNP

http://www.caib.es/sacmicrofront/archivopub.do?ctrl=NTCS073795ZI173074&id=173074

Extrait :

.....En ese artículo se mencionaba que no había ninguna solución viable. Posteriormente surgió un estudio de unos investigadores franceses, donde se vio que existía una sustancia que segregaba el macho y que atraía a la hembra. Y una empresa de feromonas ha sintetizado varios atrayentes, que son los que vamos a probar este año 2014. Y que podría darnos un rayo de esperanza en el avance de las estrategias de control de la Paysandisia archon. Ya que actualmente “se había tirado la toalla”.

traduction #(auto)

Cet article a mentionné qu’il n’y avait pas de solution viable. Puis vint une étude par des chercheurs français ( ndlr Brigittte Frérot INRA) où ils ont vu qu’il y avait une substance sécrétée par mâle et attirant la femelle. Et une société (ndlr ????) a synthétisé plusieurs attractifs de phéromones et ils vont l’essayer cette année ce qui pourrait nous donner une lueur d’espoir dans le progrès des stratégies de lutte contre Paysandisia archon. 

Les travaux de Brigitte Frérot ( INRA) et Laurence Baudouin-Ollivier (CIRAD) 

http://publications.cirad.fr/une_notice.php?dk=571053

 

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)