Accueil > Documentation > Le paysandisia archon > Oviposition et comportement du Paysandisia archon (Lepidoptera : (...)

Oviposition et comportement du Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)

mercredi 6 juin 2018 - Rédaction SNP

La période de vol vient de commencer. Il n’est pas inutile de rappeler des enseignements déjà tirés par une équipe de l’INRA sur ce papillon qui recèle encore bien des mystères.

 Et de préciser quelques éléments de vocabulaire :

-ovipositeur En entomologie, l’oviscapte ou ovipositeur est l’appendice abdominal, généralement long et effilé, à l’aide duquel de nombreuses femelles d’insectes déposent leurs œufs dans les endroits les plus favorables à leur incubation

- monoandre État d’une femelle qui est accouplée à un seul mâle (ou qui ne s’accouple qu’une fois).
Oviposition behaviour in Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)
Rachid Hamidi & Brigitte Frérot Published online : 17 Oct 201
6

Résumé. Description du comportement de ponte de Paysandisia archon (Lepidoptera : Castniidae)

Paysandisia archon (Burmeister, 1880) est un Lépidoptère provenant d’Amérique du Sud et appartenant à la famille des Castniidae. Il a été récemment introduit en Europe via des palmiers infectés. La gestion et l’évaluation des risques liés à ce nouveau ravageur des palmiers passent par une bonne compréhension du comportement de ponte. À ce jour, certaines connaissances fondamentales sont manquantes. Le but de cette étude est d’identifier la période de ponte, d’étudier le comportement d’attraction des femelles en fonction de leur statut physiologique et enfin, de déterminer l’enchainement des séquences comportementales qui mènent à la ponte. Nos résultats montrent que la période de ponte a lieu dans la journée, entre 15 h 00 et 18 h 00. Sur le terrain, ainsi qu’en tunnel de vol, les femelles fécondées sont attirées par la couronne du palmier, ce qui n’est pas le cas des femelles vierges. La dissection des femelles prélevées sur le terrain montre que l’espèce est essentiellement monoandre. Lors de l’atterrissage sur la couronne du palmier, la femelle fécondée effectue une séquence de comportements répétitifs menant à la ponte. L’initiation du comportement de ponte est caractérisée par un comportement de marches associées à des mouvements réguliers des antennes qui entrent en contact avec le substrat. Après un temps d’arrêt, les antennations sont associées avec une évaluation du substrat par l’ovipositeur. L’ovipositeur est ensuite introduit profondément dans la partie fibreuse de la couronne et la ponte commence. Cet article défend l’idée que la couronne du palmier joue un rôle clé dans l’attraction des femelles fécondées et que le papillon utilise différentes parties de son corps pour évaluer la qualité du site de ponte. Les résultats indiquent que la partie intéressante à traiter est la couronne du palmier.
Keywords : palm borer, invasive species, moth, Sessioidea

Derniers articles

8 décembre, par Rédaction SNP

FAO 2020 L’année internationale de la protection des plantes

Rappel : version française changer la langue de l’original puis revenir au français.
S’il en était encore besoin, la démarche historique de la FAO confirme la nécessité de protéger aussi le patrimoine des palmiers de (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

Dominique Coutinot N° 56

Encore plus important que d’habitude.... le formidable travail gratuit on ne le dira jamais assez , de Dominique Coutinot.
Tentez de lire la réglementation phytosanitaire en vigueur au 14 décembre 2019
Rassurez-vous un (...)

6 décembre, par Rédaction SNP

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.
L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV (...)

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)