Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Nouvelle liste de produits de biocontrôle

Nouvelle liste de produits de biocontrôle

jeudi 6 avril 2017 - Rédaction SNP

Le 28 mars, la DGAL a publié une note de service dressant une nouvelle liste de produits de biocontrôle, abrogeant les versions précédentes.


– Les produits mentionnés dans cette liste sont des produits contenant soit des micro-organismes, soit des médiateurs chimiques comme les phéromones et les kairomones, soit des substances naturelles d’origine végétales, animale ou minérale.
– Ces produits sont mentionnés à l’article 1° de l’Arrêté du 9 mars 2016 (remplaçant un précédent arrêté du 27 mars 2015 pratiquement identique mais annulé) fixant le taux de la taxe sur la vente de produits phytopharmaceutiques. Ils bénéficient d’une réduction substantielle de cette taxe (0.1% au lieu de 0.2%) destinée à financer « la mise en place du dispositif de phytopharmacovigilance » par l’ANSES.
Ces produits sont également dispensés de l’obligation de détenir un certiphyto pour l’achat, de la comptabilisation dans les certificats d’économies de produits phytosanitaires et de l’interdiction de vente en jardinerie.

A noter que certains produits considérés comme « naturels », tels que les sels de cuivre, ne sont pas dans cette liste du fait de leur toxicité ou de leur écotoxicité. Cependant, certaines substances présentant un certain danger sanitaire (allergie cutanée ou respiratoire) ou environnemental (insecticide à large spectre) sont maintenant incluses dans cette liste.
Inversement des produits très proches de substances naturelles qui pourraient être considérés comme des produits de biocontrôle, dont l’utilisation n’est pas plus risquée, voire moins risquée, que leur contrepartie « naturelle », ne sont pas inclus dans cette liste. On peut par exemple citer le spinetoram, très proche chimiquement du spinosad.

Le plan Ecophyto en visant à réduire les volumes de pesticides utilisés, il s’agit ici très modestement de contrecarrer les nombreux effets pervers du plan Ecophyto. Un jour prochain il va falloir clairement expliquer toutes ces données.......

Derniers articles

23 novembre, par Rédaction SNP

La colère des pétitionnaires...... niçois

Ils sont furieux les niçois pieds-noirs et les autres, amoureux du palmier des deux côtés de la Méditerranée, ils ne comprennent plus que sous couvert d’une politique écologiste basique leurs palmiers patrimoine centenaires (...)

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)