Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Nouvelle liste de produits de biocontrôle

Nouvelle liste de produits de biocontrôle

jeudi 6 avril 2017 - Rédaction SNP

Le 28 mars, la DGAL a publié une note de service dressant une nouvelle liste de produits de biocontrôle, abrogeant les versions précédentes.


– Les produits mentionnés dans cette liste sont des produits contenant soit des micro-organismes, soit des médiateurs chimiques comme les phéromones et les kairomones, soit des substances naturelles d’origine végétales, animale ou minérale.
– Ces produits sont mentionnés à l’article 1° de l’Arrêté du 9 mars 2016 (remplaçant un précédent arrêté du 27 mars 2015 pratiquement identique mais annulé) fixant le taux de la taxe sur la vente de produits phytopharmaceutiques. Ils bénéficient d’une réduction substantielle de cette taxe (0.1% au lieu de 0.2%) destinée à financer « la mise en place du dispositif de phytopharmacovigilance » par l’ANSES.
Ces produits sont également dispensés de l’obligation de détenir un certiphyto pour l’achat, de la comptabilisation dans les certificats d’économies de produits phytosanitaires et de l’interdiction de vente en jardinerie.

A noter que certains produits considérés comme « naturels », tels que les sels de cuivre, ne sont pas dans cette liste du fait de leur toxicité ou de leur écotoxicité. Cependant, certaines substances présentant un certain danger sanitaire (allergie cutanée ou respiratoire) ou environnemental (insecticide à large spectre) sont maintenant incluses dans cette liste.
Inversement des produits très proches de substances naturelles qui pourraient être considérés comme des produits de biocontrôle, dont l’utilisation n’est pas plus risquée, voire moins risquée, que leur contrepartie « naturelle », ne sont pas inclus dans cette liste. On peut par exemple citer le spinetoram, très proche chimiquement du spinosad.

Le plan Ecophyto en visant à réduire les volumes de pesticides utilisés, il s’agit ici très modestement de contrecarrer les nombreux effets pervers du plan Ecophyto. Un jour prochain il va falloir clairement expliquer toutes ces données.......

Derniers articles

13 septembre, par Rédaction SNP

Le charançon du bout du monde…

DescriptionPenrhyn est le nom de l’atoll le plus septentrional de l’archipel des îles Cook. Appelé également Tongareva ou Mangarongaro, il est situé à environ 1 200 kilomètres au nord-est de Rarotonga. Il s’agit d’un atoll dont le (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

Cannes : début de lutte intégrée contre CRP

Nous saluons ce début de communication très prometteur en espérant que les autres collectivités viendront rapidement y trouver l’inspiration. Il apparaît d’ores et déjà évident que la ville de Cannes sera une des premières à (...)

12 septembre, par Rédaction SNP

SNP à l’honneur dans TV AGRI

Un très grand merci à Jean-Paul Hébrard responsable de cette publication très connue dans le monde agricole, de nous avoir fait l’honneur d’être dans les premiers reportages de son magazine du biocontrole.
Jean-Paul HEBRARD, (...)

Edito

Edito de juillet 2019

25 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Si les palmiers sains résistent plus que tous les autres végétaux à la canicule. Proverbe arabe : il "pousse le pied dans l’eau et la tête au soleil" ceux qui sont infectés par les pontes de charançons rouges et de Paysandisia sont pourtant en danger létal.
Les toulonnais apprécieront, le ministère par son nouvel arrêté de lutte contre le CRP 25 juin 2019, a réalisé un remarquable coup de pied (...)