Accueil > Pétition des professionnels et des propriétaires > Nous passons en mode "combat"... d’idées

Nous passons en mode "combat"... d’idées

jeudi 20 juin 2013 - Rédaction SNP

Reçu de notre imprimeur les 600 exemplaires de la brochure Petition . Toute fausse modestie mise à part c’est un très beau document qui comporte :

la présentation de l’association, le texte de la pétition, un accès vidéo par QR Code, signatures&commentaires, synthèse, reportage photographique, lettres de soutien.

Nous allons agir dans cinq directions

1/ Le Ministre Stéphane le Foll : avec l’aide du conseil régional PACA qui nous a reçu ce jour nous espérons accéder au cabinet du ministre.

2/ la Presse : envoi à 200 journalistes spécialisés dans le végétal, le paysage, l’environnement dans la presse professionnelle et généraliste.

3/ les Maires des communes, ayant donné lieu à des déclarations de foyers.
 
4/ les Présidents de collectivités territoriales, les EPCI, les directions régionales des ministères, et organismes dédiés, les chambres d’agriculture...

5/ les signataires de la pétition auquel nous proposons d’acquérir le document pour aider au financement de l’opération totalement préfinancée sur fonds privés.

Le dépôt de munitions

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)