Accueil > Représentation > Colloques > Autres Colloques et initiatives > Nos cousins....de "Sauvons les Fruits et Légumes"

Nos cousins....de "Sauvons les Fruits et Légumes"

mardi 2 juin 2015 - Rédaction SNP

Aucun système de production (BIO, Protection Intégrée, Lutte intégrée, conventionnel) ne peut aujourd’hui s’affranchir totalement de pesticides. L’objectif est de gérer l’exposition des utilisateurs. Et si l’on pouvait se passer des pesticides, les professionnels s’en passeraient volontiers ne serait-
ce que pour des questions de coût ! Une spécialité phytosanitaire utilisable est un produit dangereux. Pour cela, il convient en premier lieu pour les utilisateurs de s’en protéger notamment dans les phases de manipulation en vue de l’application.

Ce collectif qui a déjà 8 ans est engagé dans une communication corrective pour défendre l’outil de production des fruits et légumes. Nous y voyons des similitudes avec celui de la protection des végétaux en ZNA ou les points de vue sont pas plus nuancés, au contraire.

Tans pis pour protection de nos végétaux menacés et l’entretien des espaces verts et les finances de nos collectivités.....

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)