Accueil > Revue De Presse > No man’s a prophet in his own country

No man’s a prophet in his own country

dimanche 25 août 2013 - Rédaction SNP

Cet article de "la Provence" ne craint pas de décrire une situation déjà catastrophique et de tirer la sonnette d’alarme si rien n’est fait dans les semaines qui viennent.

 Pendant ce temps dans le département le plus infecté de France ( 56 communes !!) le Var, son quotidien Var Matin fait le tour des plages en donnant la parole des vacanciers qui n’ont rien à dire.

 Ne parlons pas de ce qui fâche.....

 

http://www.laprovence.com/article/actualites/2497625/cote-bleue-papillon-et-charancon-redoutables-predateurs-des-palmiers.html

 

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Cette fascinante beauté maléfique....

Apprenons à le connaitre, il est superbe mais tellement destructeur on ne lui en veut pas, mais il faut le circonvenir impérativement....
Il s’attaque ici un seul palmier véritablement endémique en Europe.Le Palmier nain, (...)

23 février, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le bio contrôle.....

Le ministère vient de publier cette note qui nous a semblé à la fois simple et claire. Il faut partir de définitions simples pour bien comprendre les enjeux.
D’emblée la notion de contrôle, d’équilibre plutôt que d’éradication (...)

21 février, par Rédaction SNP

Une proposition de loi à suivre....

En ce qui concerne nos ravageurs de palmiers, le problème lancinant est celui de l’impérieuse nécessité de faire disparaître les foyers qui ne sont plus susceptibles de traitements curatifs. On s’est souvent interrogé sur les (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)