Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Ne soyez pas plus Royaliste ....

Ne soyez pas plus Royaliste ....

mercredi 1er avril 2015 - Rédaction SNP

Plantes & Cités vient de publier le règlement de ce nouveau label "TERRE SAINE"créé par notre ministre de l’écologie . En matière d’exigence écologique c’est le must.
Comme il fallait s’y attendre et en toute logique, les dérogations concernant la lutte obligatoire (actuellement pour les palmiers seulement le charançon) sont parfaitement maintenues (contrairement à certaines interprétations municipales ).

 

Derniers articles

16 janvier, par Jean-Marie Frizzole, Rédaction SNP

Gouvernement aux maires : attention pour utiliser des drones

https://m.nextinpact.com/news/105973-le-gouvernement-met-en-garde-maires-qui-voudraient-utiliser-drones-contre-fraude-fiscale.htm
Le député Masson n’est pas récompensé de son opiniâtreté puisque le ministre de la Cohésion des (...)

16 janvier, par Rédaction SNP

Pays des Alpes-Maritimes : Magazine hebdomadaire d’information

Ce magazine hebdomadaire très connu dans le département nous fait l’honneur d’un article sur nos rencontres de Monaco du 15 décembre conduites par Listephoenix associée aux "Fous de Palmiers" et SNP. Nous en remercions (...)

11 janvier, par Rédaction SNP

Le feuilleton niçois, nouvel épisode

La mairie de Nice ( et Nice-Matin) se rendent donc à l’évidence la ville ne respecte pas la réglementation ( voir portfolio).
Christian Estrosi peut toujours interpeller Nicolas Hulot, pourquoi ne l’a-t-il fait plus tôt ? (...)

Edito

Edito de décembre 2017

5 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dernier édito de l’année, date limite pour commenter un événement phare de 2017 : l’important rapport de l’ANSES sur la politique conduite par la communauté d’agglomération CAVEM (Var Est) dans la lutte contre le CRP. Nous l’avons publié dès sa sortie le 8 décembre, en annonçant que nous réservions nos commentaires pour laisser aux responsables de la CAVEM le temps de faire les leurs. (...)