Accueil > Partenaires*Pro > Fous de Palmiers > Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

vendredi 6 décembre 2019 - Rédaction SNP

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.

L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV :
-Pour la région Occitanie ; Ruddy BENEZET et Serge DASSIN


-Pour la région PACA : Gérard DELANOY , Gérald MARTNEZ , Ruddy BENEZET


Notre association, qui fête cette année 30 ans d’existence, a toujours été très attentive aux ravageurs de palmiers, la grande majorité de nos adhérents ayant été durement impactée depuis leur apparition en France.
Nous réaffirmons plus que jamais notre engagement dans cette lutte et notre volonté de participer à toutes les consultations sur ce sujet, avec le souhait de voir enfin ces insectes sous contrôle dans les années qui viennent, dans le respect de la réglementation en vigueur ".
 

Derniers articles

25 février, par Rédaction SNP

L’impossible "en même temps......"

Ce n’est pas sans amertume que nous lisons cette dépêche en anglais (tiens pourquoi) qui nous informe des "regrets" du directeur général de l’ANSES du retrait de l’imidaclopride "an effective product to combat the red palm (...)

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)