Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Merci l’abbé.....

Merci l’abbé.....

mardi 25 décembre 2018 - Rédaction SNP

Depuis 2 ans, sauf cadre dérogatoire *, les structures publiques ne peuvent plus utiliser/faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries accessibles ou ouverts au public à l’exception des produits phytosanitaires de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique.

Au 1e janvier 2019, l’interdiction s’étend aux particuliers. Les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser ni détenir de produits phytosanitaires sauf ceux de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique. De plus, hormis ces derniers, tous les autres produits phytosanitaires de la gamme amateurs seront interdits à la vente.

Pour en savoir plus sur la Loi Labbé :

- FAQ Loi Labbé : http://bit.ly/FAQLabbe

 

- Le point sur la Loi Labbé : https://www.ecophyto-pro.fr/fiches/fiche/5

* C’est justement pour l’instant, celui de la lutte obligatoire contre le CRP et non le PA. Pourtant ces produits ne pourront être achetés et appliqués que par les professionnels agréés DRAAF.

 

Derniers articles

22 septembre, par Rédaction SNP

LATANIA No 43

Sans doute, la dernière fois sur notre site en hommage au travail formidable des passionnés du palmier, réunionnais......
https://fr.calameo.com/read/00415869984857d5d0553

11 septembre, par Rédaction SNP

M2 I LS dans les 150 start-up...

.... qui vont révolutionner l’agriculture. Fiers de notre partenariat avec cette société pour la protection des palmiers.

Edito

Edito d’âout 2020

2 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dans la droite ligne de l’édito précédent nous préparons avec le webmaster et le trésorier l’assemblée générale de septembre à laquelle seront conviés par Internet les 64 membres à jour de leur cotisation.
Vous connaissez mes intentions : lever le pied mais ne pas tout lâcher..... on ne brûle pas à ce qu’on a adoré , tel est notre état esprit que nous retrouvons à une autre échelle en miroir dans celui Philippe (...)