Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Merci l’abbé.....

Merci l’abbé.....

mardi 25 décembre 2018 - Rédaction SNP

Depuis 2 ans, sauf cadre dérogatoire *, les structures publiques ne peuvent plus utiliser/faire utiliser des produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries accessibles ou ouverts au public à l’exception des produits phytosanitaires de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique.

Au 1e janvier 2019, l’interdiction s’étend aux particuliers. Les jardiniers amateurs ne pourront plus utiliser ni détenir de produits phytosanitaires sauf ceux de biocontrôle, à faibles risques et autorisés en agriculture biologique. De plus, hormis ces derniers, tous les autres produits phytosanitaires de la gamme amateurs seront interdits à la vente.

Pour en savoir plus sur la Loi Labbé :

- FAQ Loi Labbé : http://bit.ly/FAQLabbe

 

- Le point sur la Loi Labbé : https://www.ecophyto-pro.fr/fiches/fiche/5

* C’est justement pour l’instant, celui de la lutte obligatoire contre le CRP et non le PA. Pourtant ces produits ne pourront être achetés et appliqués que par les professionnels agréés DRAAF.

 

Derniers articles

14 juillet, par Rédaction SNP

Cropsav occitanie , état des lieux CRP

Charançon rouge du palmier - Etat des lieux et avenir de la lutte en Occitanie (CROPSAV Occitanie du 22/05/2019))
Les récentes modifications de la réglementation européenne vis à vis de la lutte contre le charançon rouge du (...)

14 juillet, par Rédaction SNP

Abu Dhabi integrated pest management system

Premier article faisant d’un état chiffré global de la situation. Inutile de noter pour les derniers sceptiques, l’importance du piégeage massif. Pour les méthodes de lutte tous les procédés, compris la fumigation ( (...)

13 juillet, par Rédaction SNP

Cannes : première ville sous convention Cropsav ?

Un peu énigmatique la publication de la ville de Cannes qui nous annonce un grand plan de lutte sans détail sauf à faire comprendre qu’il est partiellement financé par la région. Quels sont ces nouveaux outils à tarif (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)