Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Menaces sur le Confidor ? Acte 2

Menaces sur le Confidor ? Acte 2

dimanche 10 février 2013 - Rédaction SNP

 Fausse alerte pour l’instant. Nous avons interrogé la firme Bayer

Nous allons néanmoins saisir cette firme en la personne de Monsieur Jean-François Godard responsable développement France pour lui demander au nom de l’association et des très nombreux professionnels rencontrés lors des deux dernières conférences Michel Ferry de modifier à la marge ses accords avec ses différents distributeurs pour que le confidor puisse continuer à être vendu aux professionnels aux mêmes conditions qu’auparavant.

Il n’est en rien justifié qu’une modification de la politique commerciale de la firme entraîne une telle augmentation de prix pour les applicateurs et leurs clients alors même que nous sommes confrontés à un taux d’infestation dramatique qui justifie les opérations d’assainissement pour lequel le confidor en aérien est l’unique solution ( l’endothérapie est inapplicable en curatif).

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)