Accueil > Documentation > L’endothérapie & Syngenta > Mauvais mélanges : politique et protection des végétaux

Mauvais mélanges : politique et protection des végétaux

samedi 10 novembre 2012 - Rédaction SNP

Ici la réponse d’ UNIPHOR à un communiqué d’EELV faisant suite à l’assemblée générale de ce syndicat horticole. Cette mise au point nous semble justifiée dans la mesure où nous avons assisté à cette AG au cours de laquelle les déclarations du président BAUER ne prêtaient pas à confusion. 

Nous reviendrons longuement bientôt sur les enseignements à tirer du désastre écologique dans lequel nous sommes plongés, atteinte gravissime de la biodiversité.

Mais pour éviter les mauvais mélanges.... hallucinogènes ? , nous vous engageons à faire confiance aux experts en allant sur notre site dans la case "Recherche", à taper ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’ alimentation, de l’environnement et du travail) pour prendre connaissance des avis officiels concernant à la fois l’endothérapie( 2012 SA 3045) et les perspectives des solutions bio (2012 SA 0132).



Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)