Accueil > Revue De Presse > Matériel & Paysage ... et de deux

Matériel & Paysage ... et de deux

samedi 17 mai 2014 - Rédaction SNP

 http://www.materiel-paysage.com/l-endotherapie-enfin-autorisee-article-1690.html

Bravo à cette revue du monde agricole, mais spécialisée en machinisme d’avoir pensé à saluer ce nouveau traitement EMAB Revive. Ceci prouve que l’opinion publique y compris agricole est très mobilisée par la défense des palmiers symbole du paysage méditerranéen depuis 150 ans.

 C’est aussi une récompense et une leçon pour les adhérents et sympathisants de notre association qui prennent ici conscience du résultat de notre politique de communication (1). En travaillant dur comme nous l’avons fait, nous sommes devenus pour les journalistes spécialisés  le collectif en première ligne pour la défense des palmiers.

(1) nos interventions récentes : France 3 côte d’azur , France 5 la quotidienne, Radio France Provence et à venir sur FR3 National, horticulture et paysage, Rustica....

Une petite précision la diapo n’est pas celle du REVIVE mais celle de BAYER CONFIDOR en endothérapie avec résevoir YnJect .

 Merci au célèbre réseau national d’arboristes grimpeurs, QUALIARBRE dont le siège est à Quimper d’avoir diffusé ce post à ces 55 membres.

 

Portfolio

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)