Accueil > Progression des infestations > Mardi noir à Montpellier...

Mardi noir à Montpellier...

mardi 28 novembre 2017 - Rédaction SNP

 Dans cette communication la situation est présentée comme une forme de fatalité ou l’important est que la ville va tenir ses engagements de replantation.

Consternant, si la ville a perdu tous ces palmiers * c’est tout simplement qu’elle n’a pas fait le job, contrairement à ce qu’elle dit et n’a pas respecté la réglementation de la lutte obligatoire. Nous invitons les élus de cette ville à venir visiter différents jardins de nos adhérents dans le 83 ou le 06 qui n’ont pas perdu de palmiers ? En valeur patrimoniale on peut considérer que cette perte représente # 100 000 € environ et va générer des dépenses d’abattage de 20 à 30 000 € et une replantation au moins au même niveau à comparer à une dépense annuelle de protection préventive des 14 sujets comprise entre 2000 et 3000 €. CQFD

 

* réputés atteints par le CRP

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)