Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Mardi noir à Montpellier...

Mardi noir à Montpellier...

mardi 28 novembre 2017 - Rédaction SNP

 Dans cette communication la situation est présentée comme une forme de fatalité ou l’important est que la ville va tenir ses engagements de replantation.

Consternant, si la ville a perdu tous ces palmiers * c’est tout simplement qu’elle n’a pas fait le job, contrairement à ce qu’elle dit et n’a pas respecté la réglementation de la lutte obligatoire. Nous invitons les élus de cette ville à venir visiter différents jardins de nos adhérents dans le 83 ou le 06 qui n’ont pas perdu de palmiers ? En valeur patrimoniale on peut considérer que cette perte représente # 100 000 € environ et va générer des dépenses d’abattage de 20 à 30 000 € et une replantation au moins au même niveau à comparer à une dépense annuelle de protection préventive des 14 sujets comprise entre 2000 et 3000 €. CQFD

 

* réputés atteints par le CRP

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)