Accueil > Revue De Presse > Marc MENNESSIER premières impressions sur le rapport de l’ANSES

Marc MENNESSIER premières impressions sur le rapport de l’ANSES

vendredi 21 décembre 2018 - Rédaction SNP

http://www.lefigaro.fr/jardin/2018/12/21/30008-20181221ARTFIG00254-l-impossible-eradication-du-charancon-du-palmier.php

 

Merci encore à MARC MENNESSIER d’avoir tenu, à l’occasion de ce débat passionné sur le profil de la nouvelle réglementation a rappelé la lancinante dénonciation par SNP des carences administratives à tous les niveaux.

La situation est comparable chez nous. Alors que le charançon rouge est classé sur la liste des organismes nuisibles depuis 2010, nombre de communes, à commencer par celle de Nice, n’ont pas respecté l’arrêté de lutte obligatoire », déplore Hervé Piétra, président de l’association Sauvons nos palmiers en pointant une « défaillance de l’État qui n’a pas su faire appliquer la réglementation ».

Derniers articles

9 novembre 2020, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre 2020, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre 2020, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre 2020, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)