Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Mais qu’est-ce qu’ils font....à Nice !!

Mais qu’est-ce qu’ils font....à Nice !!

mercredi 4 janvier 2017 -

Vent de panique dans la cité azuréenne visiblement totalement débordée pas seulement sur la promenade des Anglais, par le charançon. Décidément, ils ne sont pas meilleurs que leurs voisins italiens . On se croirait en Sicile ou en Sardaigne.

Ah qu’il est loin, le temps du feu COPIL azuréen nickel chrome qui voulait donner des leçons à toute la Provence-Côte d’Azur !!!

 Il conviendrait en toute modestie que ce service qui n’a pas pris le charançon au sérieux, fasse son autocritique pour avoir organisé la prévention avec des traitements "placebo" aux nématodes. Nous espérons le voir bientôt dans les groupes de travail organisés par la région pour la mise en place d’un grand plan de lutte intégrée.

 Il faut qu’il admette qu’il convient pour un premier temps au moins, d’abandonner son idéologie zéro phyto plutôt parfaitement théorique inefficace et nullement obligatoire. Enfin illégale par non-respect quasi général des prescriptions encadrant la stratégie 1. Les niçois sont furieux et le font savoir, déjà une plainte au pénal. Il considèrent que le patrimoine public n’a pas été défendu et que les propriétaires privés n’ont pas été informés du tout des méthodes préventives et curatives. En terme émotionnel et financier l’impac est considérable. Au delà.....

 Il faut attaquer l’incendie sur tous ses angles d’abord par l’utilisation massive la stratégie trois, avec en complément une vraie stratégie de piégeage, avec un % de traitement bio dans sa définition actuelle mais dans une proportion marginale et expérimentale. En espérant que dans quelques années on trouvera un substitut bio efficace et compétitif en ayant parallèlement investi massivement dans la recherche ce qui a été totalement oublié depuis 2010.

Quel l’énorme chantier pour cette union sacrée que SNP appelle de ses vœux.

 

 

 

Portfolio

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)