Accueil > Revue De Presse > Magazine "Mieux Vivre Sanary"

Magazine "Mieux Vivre Sanary"

jeudi 19 mars 2015 - Rédaction SNP

Bravo pour l’initiative, bravo pour la communication, quelques erreurs pourtant. Cela aurait justifié de consulter la firme avant publication.

1- Le traitement est uniquement autorisé en préventif

2- Il y a une seule injection par an (la phrase de l’article peut porter à confusion)

3-Une belle erreur pour le produit utilisé, le NEMATHORIN est bien un produit Syngenta, mais certainement pas celui injecté dans les palmiers . Il s’agit en réalité d’un produit SYNGENTA aussi, au nom commercial REVIVE, insecticide à base de 4% d’une nouvelle substance active d’origine naturelle : l’emamectine, issue de la fermentation bactérienne de Streptomyces avermitilis. REVIVE est une formulation spécifique, parfaitement adaptée aux caractéristiques de la substance active et à la technique de micro-injection.

 

 

Derniers articles

23 avril, par Rédaction SNP

Le Beauveria serait-il hallucinogène ?!!

Il y a tout juste un mois nous annoncions la sortie tant attendue, de la nouvelle souche du champignon Beauveria Bassiana NPP-B111005 réputée solution biologique contre le CRP. (...)

20 avril, par Rédaction SNP

De l’intérêt des missions parlementaires...

Nous avons pris un peu de temps pour écouter sur la chaîne de l’Assemblée nationale retransmission de certaines auditions. Première observation un seul industriel invité : notre partenaire phéromones M2 I life science. (...)

19 avril, par Rédaction SNP

Ecophyto-pro.fr-lettre 81- avril 2018

https://www.ecophyto-pro.fr/lettre/lire/81
Beaucoup d’informations quelquefois un peu redondantes. Satisfaction de constater que sur les points qui nous concernent nous l’avions publié précédemment.
Pour le reste (...)

Edito

Edito de mars 2018

15 avril, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
La nouvelle du mois est la publication de la décision de la commission européenne d’abandonner la lutte obligatoire contre le charançon rouge au 1er septembre de cette année....... une énorme bévue écologique !
Sur le papier, ç’est mettre à la poubelle toute la réglementation française. Nous avons instantanément sollicité le ministère de l’agriculture (SRAL PACA et DGAL). Silence... la grande muette (...)