Accueil > Revue De Presse > Magazine "Mieux Vivre Sanary"

Magazine "Mieux Vivre Sanary"

jeudi 19 mars 2015 - Rédaction SNP

Bravo pour l’initiative, bravo pour la communication, quelques erreurs pourtant. Cela aurait justifié de consulter la firme avant publication.

1- Le traitement est uniquement autorisé en préventif

2- Il y a une seule injection par an (la phrase de l’article peut porter à confusion)

3-Une belle erreur pour le produit utilisé, le NEMATHORIN est bien un produit Syngenta, mais certainement pas celui injecté dans les palmiers . Il s’agit en réalité d’un produit SYNGENTA aussi, au nom commercial REVIVE, insecticide à base de 4% d’une nouvelle substance active d’origine naturelle : l’emamectine, issue de la fermentation bactérienne de Streptomyces avermitilis. REVIVE est une formulation spécifique, parfaitement adaptée aux caractéristiques de la substance active et à la technique de micro-injection.

 

 

Derniers articles

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)