Accueil > Revue De Presse > Magazine "Mieux Vivre Sanary"

Magazine "Mieux Vivre Sanary"

jeudi 19 mars 2015 - Rédaction SNP

Bravo pour l’initiative, bravo pour la communication, quelques erreurs pourtant. Cela aurait justifié de consulter la firme avant publication.

1- Le traitement est uniquement autorisé en préventif

2- Il y a une seule injection par an (la phrase de l’article peut porter à confusion)

3-Une belle erreur pour le produit utilisé, le NEMATHORIN est bien un produit Syngenta, mais certainement pas celui injecté dans les palmiers . Il s’agit en réalité d’un produit SYNGENTA aussi, au nom commercial REVIVE, insecticide à base de 4% d’une nouvelle substance active d’origine naturelle : l’emamectine, issue de la fermentation bactérienne de Streptomyces avermitilis. REVIVE est une formulation spécifique, parfaitement adaptée aux caractéristiques de la substance active et à la technique de micro-injection.

 

 

Derniers articles

14 juin, par Rédaction SNP

Le CRP s’attaque aux rapports législatifs.....!!

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rapports/r1055-a5.asp
dont.....
« L’action 1 Prévention et gestion des risques inhérents à la production végétale,
Cette action, dotée de 25,4 millions d’euros, a consommé 27,3 millions (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Struggle for life, merci de le dire....

Les Cahiers du Fleurissement sont le seul magazine professionnel qui présente des conseils pratiques, simples et concrets en matière d’aménagement du cadre de vie et de fleurissement.
Merci à Martine MEUNIER Directeur des (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Porquerolles Miramar saison 2 !

PALMIERS EN DANGER. UN PARTENARIAT "PARC NATIONAL-MÉCÈNES PRIVÉS" POUR LES SAUVER.
( gazette mensuelle de Porquerolles)
L’urgence était là de sauver la palmeraie du bassin du Miramar car le Parc avait déjà abattu 8 sujets (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)