Accueil > Partenaires*Pro > M2i Life Sciences > M2i Life Sciences rejoint le Club Entreprendre pour la Planète du (...)

M2i Life Sciences rejoint le Club Entreprendre pour la Planète du WWF

vendredi 21 décembre 2018 - Rédaction SNP

Le club Entreprendre pour la Planète© du WWF France, regroupe des entreprises engagées dans la transition écologique déterminées à mener des démarches volontaires et structurées pour assumer leur responsabilité sociale et environnementale en privilégiant la pérennité au court terme.

Il semble que les entreprises de biotechnologie s’attachent plus à déterminer un corpus de valeurs communes qu’à la constitution de syndicats professionnels ou les enjeux de pouvoirs sont plus importants.

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

11 mars, par Rédaction SNP

biopesticides, génie génétique, pesticides

De loin, on entrevoit les potentiels de solutions à base de bactéries même si elle doivent être génétiquement modifiées pour leur faire perdre leur dangerosité.
Using genetic engineering to repurpose a strain of (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)