Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

jeudi 7 novembre 2013 - Rédaction SNP

 Déjà soutenue par Gaston Franco, l’ association "sauvons nos palmiers" reçoit ici celui de la députée européenne Françoise Grossetête. Il est très important de constater la vigilance de cette parlementaire concernant l’inscription du charançon dans la liste des organismes nuisibles aux végétaux dans les deux projets de textes relatifs à la lutte contre les espèces envahissantes et à celle contre les organismes nuisibles végétaux. En la remerciant, nous allons aussi attirer son attention sur les dangers redoutables du Paysandisia Archon. Enfin, nous projetons dans le courant du premier trimestre 2014 si ce n’est pas trop incompatible avec le calendrier électoral de faire un déplacement à la commission européenne à Bruxelles.

 

 

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet promoteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet promoteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)