Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

jeudi 7 novembre 2013 - Rédaction SNP

 Déjà soutenue par Gaston Franco, l’ association "sauvons nos palmiers" reçoit ici celui de la députée européenne Françoise Grossetête. Il est très important de constater la vigilance de cette parlementaire concernant l’inscription du charançon dans la liste des organismes nuisibles aux végétaux dans les deux projets de textes relatifs à la lutte contre les espèces envahissantes et à celle contre les organismes nuisibles végétaux. En la remerciant, nous allons aussi attirer son attention sur les dangers redoutables du Paysandisia Archon. Enfin, nous projetons dans le courant du premier trimestre 2014 si ce n’est pas trop incompatible avec le calendrier électoral de faire un déplacement à la commission européenne à Bruxelles.

 

 

Derniers articles

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Biocontrôle du Paysandisia archon

Biocontrôle de Paysandisia archon en prévention de l’extension des attaques de Rynchophorus ferrugineus sur palmiers
https://www.dropbox.com/s/gvla7tg7brfc0ba/Capture%20d%27%C3%A9cran%202019-06-20%2002.24.42.png?dl=0

19 juin, par Rédaction SNP

Piégeage massif, la dérogation attendue publiée...

Les phéromones utilisées dans les pièges ad hoc pour capturer des CRP (Charançon rouge du palmier) ne sont pas couvertes par une AMM mais bénéficient d’une dérogation générale concernant leur commercialisation dans la mesure où (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)