Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

Lettre de Françoise GROSSETETE ( Parlement européen)

jeudi 7 novembre 2013 - Rédaction SNP

 Déjà soutenue par Gaston Franco, l’ association "sauvons nos palmiers" reçoit ici celui de la députée européenne Françoise Grossetête. Il est très important de constater la vigilance de cette parlementaire concernant l’inscription du charançon dans la liste des organismes nuisibles aux végétaux dans les deux projets de textes relatifs à la lutte contre les espèces envahissantes et à celle contre les organismes nuisibles végétaux. En la remerciant, nous allons aussi attirer son attention sur les dangers redoutables du Paysandisia Archon. Enfin, nous projetons dans le courant du premier trimestre 2014 si ce n’est pas trop incompatible avec le calendrier électoral de faire un déplacement à la commission européenne à Bruxelles.

 

 

Derniers articles

23 octobre, par Rédaction SNP

Compte rendu l’assemblée générale 12 et 18 oct 2020

Voici les résultats du vote de l’assemblée générale immatérielle des 12-18 octobre 2020.
qui a consacré :
l’approbation du rapport financier l’exercice 2018 2019 et 2020
l’approbation du rapport moral
la décision du mise en (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Nobel de chimie , Cocorico 3 ..!

Note SNP : en quelque sorte un vrai tir groupé mais ici au niveau d’une prestigieuse distinction dans une matière par ailleurs si décriée par notre politiquement , écologiquement correct. La France a vraiment du mérite.
Et en (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)