Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

lundi 14 octobre 2013 - Rédaction SNP

Cette interview par un journaliste très expérimenté d’un membre espagnol du programme européen Palm Protect et du président d’un syndicat horticole français décrit, sans les expliquer les blocages qui continuent d’entourer ce dossier. La position présumée du ministère est à rapprocher du point de vue très incisif exprimé très récemment par Didier Rochat Versailles Grignon Chargé de rechercheINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationreprésentant de l’INRA dans Palm Protect organisation.


INRAChargé de recherche

INRA chargerVoir
Voir dans notre post INRA = CQFD du 27 juillet 2013. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article493

 Ainsi, chacun pourra se faire une opinion sur ce sujet.......Qui ne souffrira plus d’attendre bien longtemps.

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)