Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

lundi 14 octobre 2013 - Rédaction SNP

Cette interview par un journaliste très expérimenté d’un membre espagnol du programme européen Palm Protect et du président d’un syndicat horticole français décrit, sans les expliquer les blocages qui continuent d’entourer ce dossier. La position présumée du ministère est à rapprocher du point de vue très incisif exprimé très récemment par Didier Rochat Versailles Grignon Chargé de rechercheINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationreprésentant de l’INRA dans Palm Protect organisation.


INRAChargé de recherche

INRA chargerVoir
Voir dans notre post INRA = CQFD du 27 juillet 2013. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article493

 Ainsi, chacun pourra se faire une opinion sur ce sujet.......Qui ne souffrira plus d’attendre bien longtemps.

Derniers articles

21 octobre, par Rédaction SNP

Une fonctionnalité cachée

Que nos lecteurs n’ont peut-être pas tous découvert.
Dans la fenêtre de sélectionner une langue ( en haut à gauche) de ce post choisissez "anglais" puis à nouveau "français" et vous aurez les deux paragraphes dans notre (...)

20 octobre, par Rédaction SNP

Rhynchophorus palmarum.... en Californie

The South American Palm Weevil Invasion
in San Diego County, California
By Mark Hoddle | October 18, 2018
The South American Palm Weevil Invasion in San Diego County, California
This weevil was discovered (...)

20 octobre, par Rédaction SNP

La star du Bio Controle

Article sympathique mais un tantinet aguicheur. Il se trouve que nous connaissons très bien élisabeth Tabone INRA Antibes qui fait un excellent travail et auquel on a donné des moyens financiers dérisoires. À preuve, la Région (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)