Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

Lettre A&E N° 118 : La DGAL toujours passive ?

lundi 14 octobre 2013 - Rédaction SNP

Cette interview par un journaliste très expérimenté d’un membre espagnol du programme européen Palm Protect et du président d’un syndicat horticole français décrit, sans les expliquer les blocages qui continuent d’entourer ce dossier. La position présumée du ministère est à rapprocher du point de vue très incisif exprimé très récemment par Didier Rochat Versailles Grignon Chargé de rechercheINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationINRA Versailles Grignon & Palm Protect organisationreprésentant de l’INRA dans Palm Protect organisation.


INRAChargé de recherche

INRA chargerVoir
Voir dans notre post INRA = CQFD du 27 juillet 2013. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article493

 Ainsi, chacun pourra se faire une opinion sur ce sujet.......Qui ne souffrira plus d’attendre bien longtemps.

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)