Accueil > Documentation > Bio pesticides > Les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens

lundi 20 juin 2016 - Rédaction SNP

https://www.franceinter.fr/societe/bruxelles-devoile-sa-tres-restrictive-definition-des-perturbateurs-endocriniens

http://www.rse-magazine.com/Perturbateurs-endocriniens-L-Europe-adopte-la-definition-de-l-OMS_a1730.html

il faut craindre que les débats autour de ce sujet soient extrêmement polémiques, partisans et pour tout dire, idéologues. Les deux articles sont de points de vue assez opposés. Nous relevons cependant dans le second : « Françoise Grossetête, eurodéputée et vice-présidente du groupe PPE au Parlement européen, constate : « l’application d’un système de dérogations basé sur le risque et non pas sur l’évaluation du danger pourrait cependant fragiliser l’application des critères et conduire la législation à manquer sa cible. »

A SNP nous connaissons bien la députée européenne Françoise Grossetête qui nous soutient depuis des années dans notre démarche. Nous allons donc avoir le privilège de pouvoir lui demander de plus amples précisions sur son analyse de la situation.

Notons cependant que d’ores et déjà les écologistes envisagent d’utiliser ce thème pour organiser de nouveaux retraits de solutions phytosanitaires. Qu’ils se méfient cependant de ne pas envoyer dans la même poubelle de bons vieux remèdes bio.

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)