Accueil > Documentation > Diagnostic préventif > Les palmiers connectés ?

Les palmiers connectés ?

mardi 4 février 2014 - Rédaction SNP

Au départ cette info d’un nouveau produit grand public de la célèbre société Parott.

 http://www.parrot.com/flowerpower/fr

Ensuite, notre idée qu’il existe au coeur des palmiers des données comme les températures interieur/extérieur, les bruits des mandibules de larves, les signatures chimiques excrémentales, qui peuvent être collectées comme autant de signaux d’une attaque de charançons.

Pourquoi pas, des palmiers objets connectés transférant par des capteurs sophistiqués des données en continu sur ce qui est désormais en quelques sorte notre double notre Smartphone !

Nous avons pris le parti de publier nos idées même si elles sont récupérées par d’autres mais pour le bien commun priorité absolue " sauvons nos palmiers".

Interview du PDG brillant autant que médiatique de PARROT avec lequel we are in touch :Henri Seydoux

http://www.itele.fr/magazines/lhebdo-de-leco/les-objects-connectes-gadgets-ou-pas-71146# !/commentaires

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)