Accueil > Réglementation > Les Copil, CROPSAV, AMI, AAP, DRAAF... > Les nécessités de l’État d’urgence

Les nécessités de l’État d’urgence

jeudi 10 novembre 2016 - Rédaction SNP

Lors de la campagne électorale des conseils régionaux, SNP avait attiré l’attention de tous les candidats à la présidence des différentes régions sur le danger considérable que représentait le charançon rouge palmier. 

A l’occasion des Assises de l’environnement* qui viennent de se clôturer Villa Valmer à Marseille, Christian Estrosi a présenté 20 mesures parmi lesquelles la lutte contre le charançon rouge du palmier.

 la création d’une agence de la biodiversité permet d’espérer :

* Que cette agence anime ou co-anime avec la DRAAF le comité de pilotage charançon rouge PACA ( c’est une revendication de SNP depuis l’origine de ce Copil en 2014).

* Profitant de la redistribution des compétences communes-régions qu’une convention avec la firme SYNGENTA encadre la mise en place d’une campagne d’injection en mars 2017 ** avec un tarif régional unique 60 € hors-taxes ou 30 € hors taxes en régie. La firme ayant déjà accepté ces conditions sur les places de Fréjus Saint-Raphaël et d’Hyéres, la généralisation de ce tarif intéressant, à tous les propriétaires privé ou publics ne fait pas de doute.

 Il ne faut cependant pas perdre de vue que la stratégie 3 Endothérapie Revive Syngenta n’est pas un remède miracle et qu’il convient de surveiller très étroitement l’efficacité réelle définitive de la nouvelle molécule. Ceci implique un suivi de traçabilité avec localisation GPS des opérations. Il faut aussi que l’organisation suive : gestion de la plate-forme réservation-chantier sur Internet, réseau des applicateurs agréés, suffisant et suffisamment réactif. ( y compris pour l’indispensable rabattage des inflorescences. 

Enfin le produit devra être mis en conformité ( retrait de l’adjuvant THFA).

Enfin un tel accord ne doit pas faire l’économie de toutes les autres composantes d’un plan de lutte intégrée IPM ( extension du traitement obligatoire, gestion des propriétaires négligents ou impécunieux, stratégie de piégeage général ** , financement et encouragement des alternatives biologiques , de la détection précoce, la formation continue des applicateurs. un

 

* http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1591

** pas de temps à perdre compte tenu délices de la loi Notre et du code des marchés publics.

*** SNP est déjà présente sur cette composante avec une collaboration très encourageante avec tous les jardins botaniques français et italiens.

Portfolio

Derniers articles

11 juin, par Rédaction SNP

Notre homonyme tunisienne aux avant-postes....

SNP suit avec un grand intérêt l’initiative de son homonyme tunisienne. l’opération est parfaitement présentée dans la vidéo suivante
https://www.facebook.com/pageofficielleRTCI/videos/308957233392567?s=100003058892831&v=e&sf

7 juin, par Rédaction SNP

Au Cropsav occitanie , "pas un bouton de guêtres"...*

Félicitons d’abord la DRAAF Occitanie d’avoir conduit le 22 mai un CROPSAV complet ( protection animale et végétale) et fait son compte rendu dans les 10 jours. Rien de tel apparemment en région PACA....
Après les (...)

5 juin, par Rédaction SNP

Récidive pour les maires de la côte ?

Alors que l’ANSES dans son rapport d’octobre 2018 conclut que dans la zone méditerranéenne la lutte contre le charançon doit être considérée comme perdue ( trop difficile, trop onéreuse, trop incertaine) sauf à défendre les (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)