Accueil > Documentation > OGM & GMO > Les moustiques mutants sur RTL

Les moustiques mutants sur RTL

mardi 6 juin 2017 - Rédaction SNP

On ne voudrait pas nous faire plus gros que le bœuf...... mais on a commencé à parler de ce problème en octobre 2012 !!!

https://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=207

Depuis nous avons consacré 30 posts à la société Oxitec qui a le monopole de cette technologie. A l’époque ils nous avaient même fait une proposition financière inférieure à 1 million d’euros !!!

 Débutants que nous étions, les scientifiques français nous ne nous laissaient même pas terminer notre phrase. Aujourd’hui parler avec eux de lutte l’autocide n’est plus un péché. Que de temps et que d’argent perdu.....

 Nous attendons avec beaucoup d’impatience l’avis du Haut Conseil des Bio-technologies, mais nous pouvons pas approuver la déclaration du scientifique en fin de reportage après tant et tant de combats on a le droit de rêver à un moyen radical et révolutionnaire pour nous débarrasser de nos ravageurs.

source RTL Remi Sulmont

 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)