Accueil > Réglementation > Veille technologique > Les imprimés PE, PCP,AMM+

Les imprimés PE, PCP,AMM+

jeudi 27 juillet 2017 - Rédaction SNP

https://www.sauvonsnospalmiers.fr/permis-d-experimentation-et-renouvellement-ade.html

En continuité, l’ANSES publie cette série d’imprimés et de notices. Contrairement à l’apparence, cette démarche est plutôt de nature à clarifier ces matières extrêmement complexes. Nous ne sommes pas des industriels mais une association comme SNP se doit de connaître ces procédures. Aussi allons nous demander à l’AFPP d’imaginer des formations à des conditions compatibles avec nos moyens*.

 Notons l’importance donnée au commerce parallèle que nous approuvons au constat des différences de prix extraordinaires entre la France et ses voisins. Un seul exemple le générique Confidor France 85 € Italie 20 €...... à bon entendeur ! Les bénéficiaires de permis de commerce parallèle gagnent encore, extrêmement bien leur vie.

* Réponse à venir des présidents des commissions formation et réglementation.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)