Accueil > Documentation > L’olfactif > Les gènes impliqués dans la réception olfactive du CRP

Les gènes impliqués dans la réception olfactive du CRP

lundi 25 janvier 2016 - Rédaction SNP

Par l’analyse du transcriptome antennaire l’étude présente le premier catalogue complet des familles de gènes olfactifs impliqués dans la phéromone et la détection olfactive du R. ferrugineus. Ces travaux qui sont de nouvelles cibles potentielles pour les stratégies de lutte contre les ravageurs.

Article scientifique d’une équipe de chercheurs internationaux de l’université du Roi Saoud, Riyadh, Saudi Arabia. Nous avons voulu cependant la porter à votre connaissance (bien que nous soyons strictement incapables d’en apprécier le contenu), car il est la preuve que les recherches fondamentales se poursuivent. Rappelons que l’INRA Versailles UMR1392 Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris, iEES-Paris Département d’Ecologie Sensorielle a des projets très proches auxquels il nous avait associé de manière subliminale dans l’espoir d’obtenir des financements du conseil régional d’Île-de-France. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1217.  ; Il ne nous reste plus qu’à approcher le nouveau conseil régional PACA ( Provence Alpes Côte d’Azur) la vice-présidente Maud Fontenoy (développement durable, énergie, mer) qui trouvera sans doute intérêt à aider ses recherches qui sont la condition sine qua non des nouvelles stratégies de la lutte biologique.

conclusion de l’étude :

"Nous avons classé R. ferrugineus en sept sous-familles de coléoptères et prédit deux nouveaux sous-familles. Nous avons également identifié des récepteurs putatifs de phéromones d’agrégation de R. ferrugineus que regroupés en un groupe monophylétique dendroctone unique. Plusieurs orthologues IR fortement divergé ont été identifiés. Cette étude fournit des informations de fond fortes sur les nouvelles familles olfactives de gènes multiples, et il peut fournir des cibles potentielles pour perturber le système de communication chimique dans R. ferrugineus comme un moyen de lutte contre les ravageurs. Les données seront utiles pour les études de caractérisation fonctionnelle qui finira par faciliter une meilleure compréhension du comportement des R. ferrugineus, et l’information permettront une approche plus éclairée à la gestion de cet organisme de quarantaine qui inflige des dommages importants chaque année aux palmiers à travers le monde."
 

Derniers articles

18 janvier, par Rédaction SNP

Réunion nationale de concertation

Est-ce le résultat de nos efforts acharnés pour demander la réunion du comité de pilotage CRP PACA on ne le saura jamais...
Mais le DGAL invite les SRAL , les FREDON des régions SUD, OCCITANIE, CORSE, NOUVELLE AQUITAINE (...)

14 janvier, par Rédaction SNP

Bee Guidance Document = Fake New ?

N’oubliez pas l’astuce, demandez la traduction d’une autre langue et ensuite en français.
Quand on pense, qu’ils ont refusé la dérogation pour l’usage encore 18 mois du Confidor pour sauver nos palmiers !!
EU’s neonicotinoid (...)

Edito

Edito de décembre 2018

13 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Aucun doute, l’événement du mois est la sortie du rapport de l’Anses "Stratégies de lutte contre le charançon rouge du palmier", qui valide les préconisations de la FAO et du CIHEAM. 
Satisfaction, nous en avons été officiellement informés par le département communication de l’Agence en tant qu’organisation représentative mais… en même temps que la Presse. Instantanément, une dépêche AFP annonçait sans nuance (...)