Accueil > Documentation > L’olfactif > Les gènes impliqués dans la réception olfactive du CRP

Les gènes impliqués dans la réception olfactive du CRP

lundi 25 janvier 2016 - Rédaction SNP

Par l’analyse du transcriptome antennaire l’étude présente le premier catalogue complet des familles de gènes olfactifs impliqués dans la phéromone et la détection olfactive du R. ferrugineus. Ces travaux qui sont de nouvelles cibles potentielles pour les stratégies de lutte contre les ravageurs.

Article scientifique d’une équipe de chercheurs internationaux de l’université du Roi Saoud, Riyadh, Saudi Arabia. Nous avons voulu cependant la porter à votre connaissance (bien que nous soyons strictement incapables d’en apprécier le contenu), car il est la preuve que les recherches fondamentales se poursuivent. Rappelons que l’INRA Versailles UMR1392 Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris, iEES-Paris Département d’Ecologie Sensorielle a des projets très proches auxquels il nous avait associé de manière subliminale dans l’espoir d’obtenir des financements du conseil régional d’Île-de-France. http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1217.  ; Il ne nous reste plus qu’à approcher le nouveau conseil régional PACA ( Provence Alpes Côte d’Azur) la vice-présidente Maud Fontenoy (développement durable, énergie, mer) qui trouvera sans doute intérêt à aider ses recherches qui sont la condition sine qua non des nouvelles stratégies de la lutte biologique.

conclusion de l’étude :

"Nous avons classé R. ferrugineus en sept sous-familles de coléoptères et prédit deux nouveaux sous-familles. Nous avons également identifié des récepteurs putatifs de phéromones d’agrégation de R. ferrugineus que regroupés en un groupe monophylétique dendroctone unique. Plusieurs orthologues IR fortement divergé ont été identifiés. Cette étude fournit des informations de fond fortes sur les nouvelles familles olfactives de gènes multiples, et il peut fournir des cibles potentielles pour perturber le système de communication chimique dans R. ferrugineus comme un moyen de lutte contre les ravageurs. Les données seront utiles pour les études de caractérisation fonctionnelle qui finira par faciliter une meilleure compréhension du comportement des R. ferrugineus, et l’information permettront une approche plus éclairée à la gestion de cet organisme de quarantaine qui inflige des dommages importants chaque année aux palmiers à travers le monde."
 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)