Accueil > Revue De Presse > Les étés se suivent et se ressemblent...

Les étés se suivent et se ressemblent...

mardi 11 août 2015 - Rédaction SNP

 François Grolleau , également membre de notre association est très présent sur le sujet du Paysandisia sur lequel nous échangeons plusieurs fois par an . Il a de solides relations à la Dépêche ce qui lui permet cette année encore, de tirer la sonnette d’alarme.

 Son idée de créer une association dédiée est excellente car le moins qu’on puisse dire est que la mobilisation des pouvoirs publics fait défaut.

* Combien de réunions publiques d’information ?

* Quelles actions en faveur de l’accélération de la recherche concernant la synthèse d’une phéromone d’attraction sexuelle ?

* Quelles actions pour obtenir une baisse de prix sur les produits phytosanitaires ? Nous pensons en particulier à ceux comportant la matière active Spinosad translaminaire efficace et qui sont 33 % moins chers en Italie. Notre association a fin 2014, déposé une demande payante d’autorisation de commerce parallèle sous égide d’un distributeur important. Demande qui malgré nos relances, a été refusée sans aucune explication alors même que les FDS françaises italiennes étaient les mêmes.

Sur ce sujet : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=1226

Portfolio

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)