Accueil > Représentation > Colloques > Les dégats collatéraux d’un colloque

Les dégats collatéraux d’un colloque

vendredi 30 mai 2014 - Rédaction SNP

Un colloque consacré aux espèces exotiques envahissantes qui s’est tenu à Montpellier du 19 au 23 mai a rassemblé plus de 150 participants provenant des cinq continents ......

http://www.tela-botanica.org/actu/article6349.html

Dans ce compte rendu guère optimiste on est très surpris de lire :

Certains philosophes et sociologues se demandent s’il est nécessaire, voir éthique, de lutter contre les invasives, considérant qu’il s’agit d’une forme de xénophobie. Cependant, loin d ’être une volonté de contrôler les écosystèmes pour revenir à un mythique état originel, les recherches menées tendent modestement à corriger les déséquilibres les plus flagrants générés par les activités humaines.

C’est bien de relever que dans ces colloques commencent à circuler d’autres insectes qui complètent la liste des invasifs mais attention même si de telles "idées" semblent ridicules elles sont doublement pernicieuses. Elles pourraient séduire des citoyens démoralisés par les échecs de la lutte conduite avec de mauvaises stratégies et qui cherchent une sortie .... idéologique. A l’opposé, dans une sorte de dérive anthropomorphique alimenter le racisme le plus ordinaire nourri des origines géographiques de l’infestation. N’oublions jamais l’existence d’un fort courant écologique fondamental dans l’extrême droite internationale.

 Donc vis-à-vis de ces "indiens" il ne faut pas s’excuser ou se défendre il faut tout simplement les combattre.

 =

Derniers articles

10 novembre, par Rédaction SNP

VEGEPHYL lettre N° 281

La manifestation 12ème CIRAA et Journée thématique Des ravageurs et des hommes 27 au 29 octobre 2020 à Montpellier attire tout de suite l’attention.

10 novembre, par Rédaction SNP

la Bretagne : nouvel eldorado des palmiers ?

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-palmeraie-bretonne-218856
C’est une bonne nouvelle mais on serait tenté de conseiller à nos amis bretons la formule "Si vis pacem, para bellum" et de commencer à mettre en (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)