Accueil > Documentation > BSV > Les BSV ZNA et Jardins Amateurs

Les BSV ZNA et Jardins Amateurs

vendredi 14 novembre 2014 - Rédaction SNP

2 BSV # même origine pourquoi ? 

Dans le BSV Jardins amateurs rien que de très connu sauf 10 communes supplémentaires infectées par CRP !! Catastrophique Aucune recommandation sauf de la vigilance..... déprimant. Incidemment sur les autres signalements (potager et verger) le but du document étant la chasse aux pesticides, cela se traduit par le conseil de pose de filets dans lesquels on a plus de chance de pieger le ravageur.

Pour le BSV ZNA on comprend bien ( malgré des graphiques peu compréhensibles ou réalistes ) que la situation est extrêmement préoccupante pour nos palmiers soumis à la double menace. Nous savons tous que la situation sur le terrain n’est pas contrôlée d’ou l’absence quasi totale production de données chiffrées. 

Il va falloir reconstruire un outil de suivi mais en l’instant il faut éteindre le feu.....

Dans l’ensemble on peut s’ interroger sur la justification de ces BSV qui ont pour principe ne donner des recommandations de traitement que bio et encore même pas pour les ravageurs du palmier (manque de conviction ?) 

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)