Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Les délices du réglementaire......

Les délices du réglementaire......

dimanche 9 décembre 2018 - Rédaction SNP


Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er janvier à l’usage professionnel.


Glyphosate : c’est la très grande lessive sur une note de 11 pages 9 sont consacrés à la purge complète du glyphosate ( 200 références) ! A-t-on vraiment apprécié les risques de ce produit ? Les conséquences économiques de son retrait. Quelles sont les alternatives ? dans cette même note trois nouveaux produits seulement, un insecticide en grande culture. Pour le marché JEVI les mairies commencent à constater que l’acide pélargonique c’est beaucoup moins efficace que le glyphosate et considérablement plus cher. Bonjour les friches à venir, paradis des espèces invasives  !!

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)