Accueil > Réglementation > Evolution Réglementaire > Les délices du réglementaire......

Les délices du réglementaire......

dimanche 9 décembre 2018 - Rédaction SNP


Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er janvier à l’usage professionnel.


Glyphosate : c’est la très grande lessive sur une note de 11 pages 9 sont consacrés à la purge complète du glyphosate ( 200 références) ! A-t-on vraiment apprécié les risques de ce produit ? Les conséquences économiques de son retrait. Quelles sont les alternatives ? dans cette même note trois nouveaux produits seulement, un insecticide en grande culture. Pour le marché JEVI les mairies commencent à constater que l’acide pélargonique c’est beaucoup moins efficace que le glyphosate et considérablement plus cher. Bonjour les friches à venir, paradis des espèces invasives  !!

Derniers articles

25 février, par Rédaction SNP

L’impossible "en même temps......"

Ce n’est pas sans amertume que nous lisons cette dépêche en anglais (tiens pourquoi) qui nous informe des "regrets" du directeur général de l’ANSES du retrait de l’imidaclopride "an effective product to combat the red palm (...)

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)