Accueil > L’association > Nos missions > Les ateliers d’Été de SNP

Les ateliers d’Été de SNP

samedi 11 octobre 2014 - Rédaction SNP



Inscrivez vous vite

au dernier atelier du 15/10


 



Inscription préalable


lieu : Clos des améniers 226 chemin du pélican Toulon Cap brun ( dom. Pdt et siége de SNP)


Réservé aux adhérents ou nouveaux adhérents
Durée :
de 17H à 19H


Composition : une vingtaine de participants ( présence d’un commercial de distributeur )


Contenu identique


* présentation ppt de la plaquette " mieux les connaître" (dont un exemplaire sera offert à chaque participant)


 * tour de table de la stratégie de lutte de chaque participant


* présentation et fonctionnement de l’équipement Palm Protect system équipant le "clos des améniers")


* présentation des piéges "chinois" proposés à la vente pour 25€, stratégie de piégeage


* exposé sur les perspectives de moyens de lutte ( la nouvelle stratégie 3 le Revive)


* les projets de SNP 



******




— >

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)