Accueil > Représentation > Colloques > Colloques AFFP > Le strapontin

Le strapontin

samedi 3 août 2013 - Rédaction SNP

Alors même que nous avons retiré une candidature pour faire une communication sur expérience endothérapie dans le Var nous constatons que cette expérimentation est absente du programme de la conférence mais nous en ignorons les raisons. Nous serons cependant présents pour la seule journée de mercredi pour entendre la communication sur CRP et PA et certainement évoquer ce dossier hors tribune. Il est parfaitement regrettable que dans cet important congrès international, l’extrême gravité de la situation du patrimoine palmier soit si peu évoquée.

">Programme de la conférence>
>Mercredi 16 octobre 2013 8 h 30

>SESSIONS SIMULTANÉES

Session Arboriculture Ornamental trees
Président M. Robert BIGEL (Groupe d’Étude de l’Arbre )Animateurs : Mme Marie-Paule JUGNET - M. Éric CHAPIN (Experts)

Exposés sur les ravageurs des palmiers, papillon palmivore,
Pistosia et charançon rouge, la PBI en jardins et EV, la
processionnaire du pin le chancre coloré du platane, le
hanneton commun, le psylle de l’Eleagnus, les coléoptères... Paysandisia archon

 Marie Paule JUGNET, Docteur en phytopathologie, Expert conseil en Produits phytopharmaceutiques ( Toulouse)
Éric CHAPIN expert conseil en Produits phytopharmaceutiques (société COSAVE Pignans 83)

Derniers articles

19 mai, par Rédaction SNP

Newsletter - édition 34

Croissance respective des bambous grands adversaires des vis-à-vis....
http://palmvrienden.net/frlapalmeraie/2018/05/a-quelle-vitesse-le-bambou-pousse-t-il/

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)