Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Le retour des bio-pesticides

Le retour des bio-pesticides

dimanche 22 juin 2014 - Rédaction SNP

La connaissance et le respect de notre réglementation n’interdit pas de réfléchir et de s’informer sur les pratiques d’autres pays.

* L’huile de Neem est un pesticide biologique . Cette huile âcre et amère agit essentiellement comme un répulsif, mais peut aussi détruire différentes espèces de larves d’insectes. Elle n’est pas toxique pour les humains et les abeilles, mais peut être légèrement toxique pour les chats et les chiens. Jusqu’à une date récente malgré une autorisation dans 15 pays http://www.omri.org/ , la France opposait un refus total à la commercialisation de cette huile.

Les choses évoluent enfin, http://www.forumphyto.fr/2014/06/20/arboriculture-lhuile-de-neem-tres-provisoirement-autorisee-sur-puceron-cendre-du-pommier/

Le député varois Philippe VITEL, qui soutient notre action, vient de poser à l’assemblée cette pertinente question. http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-56681QE.htm  ; Nous sommes clairement friands de la réponse du ministre.

Mais, à lecture des documentations il faut être conscient que ce produit présente un certain nombre de désavantages au niveau des perturbateurs endocriniens. Il y a peut être des solutions autour de l’endothérapie qui protège la molécule par ailleurs extrêmement sensible aux UV qui plombe la rémanence et aussi en aérien par le système de projection de Palm Protect Systèm qui permet des applications à une très confortable distance.

* Le Bacillus thuringiensis, aussi appelé BT, est un insecticide microbien — une bactérie qui paralyse le système digestif de nombreuses espèces indésirables. Le BT est potentiellement l’arme la plus importante du jardinier biologique quand il s’agit d’insecticides : il existe différentes variétés de la bactérie qui peuvent être modifiées par bio-ingénierie afin d’attaquer uniquement certaines espèces, et il n’y a aucun effet à long terme sur la santé des autres espèces qui ne sont pas visées

Le quatrième article de notre scientifique rédactrice Sophie Bourguet sera consacré à ces questions..... you stay in touch !

Derniers articles

9 novembre 2020, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre 2020, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre 2020, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre 2020, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)