Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

mardi 7 novembre 2017 - Rédaction SNP

 Par retour la firme donne la réponse suivante

Concernant votre remarque sur le prix de l’appareil je peux comprendre votre point de vue mais notre prix est tout à fait conforme au prix du marché pour ce genre d’articles n’ayant pas la même praticité. Il est clair que si nous étions une multi-nationale nous pourrions améliorer ce point mais malheureusement ce n’est pas le cas !

Concernant la garantie des batteries nous pouvons la porter à 1 an (sachez que si vous lisez toute notice d’appareil électrique, il est rare de trouver une réelle garantiepour des batteries, ces dernières étant soumises à un entretien, des conditions de stockage, etc)

Pour la demande de tarif, voici ce que je peux vous proposer :

Pour nous la meilleure configuration de notre appareil est la version suivante (idem à celle reçue) vendu 238 € :

5 pièces : 216 €
10 pièces : 206 €
20 pièces : 189 €

 Merci de vous manifester les plus nombreux possible, d’ici à fin novembre. SNP fera une commande groupée et vous nous réglerez par le site. Nous prendrons les frais d’acheminement à notre charge ou nous monterons une réunion de travail au siège de l’association.

 

Derniers articles

11 juin, par Rédaction SNP

Notre homonyme tunisienne aux avant-postes....

SNP suit avec un grand intérêt l’initiative de son homonyme tunisienne. l’opération est parfaitement présentée dans la vidéo suivante
https://www.facebook.com/pageofficielleRTCI/videos/308957233392567?s=100003058892831&v=e&sf

7 juin, par Rédaction SNP

Au Cropsav occitanie , "pas un bouton de guêtres"...*

Félicitons d’abord la DRAAF Occitanie d’avoir conduit le 22 mai un CROPSAV complet ( protection animale et végétale) et fait son compte rendu dans les 10 jours. Rien de tel apparemment en région PACA....
Après les (...)

5 juin, par Rédaction SNP

Récidive pour les maires de la côte ?

Alors que l’ANSES dans son rapport d’octobre 2018 conclut que dans la zone méditerranéenne la lutte contre le charançon doit être considérée comme perdue ( trop difficile, trop onéreuse, trop incertaine) sauf à défendre les (...)

Edito

Edito d’avril 2019

8 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le charançon rouge va bientôt prendre son envol et le papillon dans quelques jours aussi : quel cadre légal pour en contrôler l’expansion ? Nous sommes dans l’attente du nouvel arrêté de lutte qui nous l’espérons ardemment visera aussi le papillon. Les associations propriétaires, les collectivités locales, les FREDON ont été invitées à donner leur avis sur un projet. Le projet définitif devant (...)