Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

Le pulvérisateur électrique autonome ( vente groupée)

mardi 7 novembre 2017 - Rédaction SNP

 Par retour la firme donne la réponse suivante

Concernant votre remarque sur le prix de l’appareil je peux comprendre votre point de vue mais notre prix est tout à fait conforme au prix du marché pour ce genre d’articles n’ayant pas la même praticité. Il est clair que si nous étions une multi-nationale nous pourrions améliorer ce point mais malheureusement ce n’est pas le cas !

Concernant la garantie des batteries nous pouvons la porter à 1 an (sachez que si vous lisez toute notice d’appareil électrique, il est rare de trouver une réelle garantiepour des batteries, ces dernières étant soumises à un entretien, des conditions de stockage, etc)

Pour la demande de tarif, voici ce que je peux vous proposer :

Pour nous la meilleure configuration de notre appareil est la version suivante (idem à celle reçue) vendu 238 € :

5 pièces : 216 €
10 pièces : 206 €
20 pièces : 189 €

 Merci de vous manifester les plus nombreux possible, d’ici à fin novembre. SNP fera une commande groupée et vous nous réglerez par le site. Nous prendrons les frais d’acheminement à notre charge ou nous monterons une réunion de travail au siège de l’association.

 

Derniers articles

19 mai, par Rédaction SNP

Newsletter - édition 34

Croissance respective des bambous grands adversaires des vis-à-vis....
http://palmvrienden.net/frlapalmeraie/2018/05/a-quelle-vitesse-le-bambou-pousse-t-il/

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)