Accueil > Partenaires*Pro > LE PRADET ( Toulon Provence Méditerranée) à la manœuvre .....

LE PRADET ( Toulon Provence Méditerranée) à la manœuvre .....

mercredi 19 juin 2013 - Rédaction SNP

Lettres de Monsieur Bernard PEZERY

Sur le site de la fédération des CIL du Pradet nous prenons connaissance des lettres des 12 et 15 mars dernier adressées par le maire de la commune à Monsieur Hubert Falco président de TPM et à Monsieur Stéphane Foll ministre de l’agriculture. Importante saisine du ministre parfaitement en ligne avec nos préoccupations tenant à l’accélération de la procédure d’AMM d’une nouvelle molécule sur laquelle nous fondons de grands espoirs dans sa mise en œuvre sous forme d’endothérapie. Notre pétition va absolument dans le même sens.

 3 observations cependant :

* Merci Monsieur le maire, mais vous êtes bien seul car TPM n’a pas rebondi

 * Il faut parler de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitairede l’alimentation, de l’environnement et du travail)

* La création du comité de pilotage charançon rouge par le conseil général en décembre 2012 (COPIL 83 CRP) n’a visiblement pas marqué l’esprit de Monsieur Bernard Pezery (?).

Derniers articles

6 novembre, par Rédaction SNP

Quatrième rencontre de Monaco.........

La Direction de l’Aménagement Urbain du Gouvernement Princier à le plaisir d’accueillir la 4° rencontre du réseau franco-italien d’échanges d’expériences entre jardins botaniques, associations et espaces verts.
la programmation (...)

1er novembre, par Rédaction SNP

DC La Brève n°55 – octobre 2019

Dans la liste des organismes de quarantaine prioritaires de la CE, pas de CRP ni de Paysandisia seulement Xylella fastidiosa (Wells et al.).
Biocontrôle
Liste des produits phytopharmaceutiques de biocontrôle (15 (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)