Accueil > Partenaires*Pro > LE PRADET ( Toulon Provence Méditerranée) à la manœuvre .....

LE PRADET ( Toulon Provence Méditerranée) à la manœuvre .....

mercredi 19 juin 2013 - Rédaction SNP

Lettres de Monsieur Bernard PEZERY

Sur le site de la fédération des CIL du Pradet nous prenons connaissance des lettres des 12 et 15 mars dernier adressées par le maire de la commune à Monsieur Hubert Falco président de TPM et à Monsieur Stéphane Foll ministre de l’agriculture. Importante saisine du ministre parfaitement en ligne avec nos préoccupations tenant à l’accélération de la procédure d’AMM d’une nouvelle molécule sur laquelle nous fondons de grands espoirs dans sa mise en œuvre sous forme d’endothérapie. Notre pétition va absolument dans le même sens.

 3 observations cependant :

* Merci Monsieur le maire, mais vous êtes bien seul car TPM n’a pas rebondi

 * Il faut parler de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitairede l’alimentation, de l’environnement et du travail)

* La création du comité de pilotage charançon rouge par le conseil général en décembre 2012 (COPIL 83 CRP) n’a visiblement pas marqué l’esprit de Monsieur Bernard Pezery (?).

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)