Accueil > Revue De Presse > Le plan qui fait trembler les revues scientifiques

Le plan qui fait trembler les revues scientifiques

lundi 1er octobre 2018 - Rédaction SNP

 Nous avons toujours été désagréablement surpris par le coût d’accès aux connaissances scientifiques. Pour les amateurs que nous sommes cela nous interdit de suivre le sens général de l’évolution des connaissances dans les domaines qui nous préoccupent et ainsi de peser sur les décideurs politiques. Voilà donc une bonne nouvelle...

Les agences de financement européennes ont annoncé un plan S qui vise à contraindre les chercheurs de publier dans des journaux en « open access ».

LE MONDE | 16.09.2018 Par David Larousserie

extraits

Vie des labos. Onze agences de financement européennes, baptisées cOAlition S, ont annoncé le 4 septembre un « Plan S », dont l’objectif est de changer radicalement les règles de publication des travaux scientifiques qu’elles financent. Après le 1er janvier 2020, les résultats d’équipes soutenues notamment par l’Agence nationale de la recherche en France (ANR) et le Conseil européen de la recherche (ERC) devront ainsi être publiés dans des journaux en open access, c’est-à-dire en lecture gratuite.

Ce modèle s’oppose à celui des revues par abonnement, pour lesquelles la lecture est payante (et la publication gratuite). Il existe aussi un système « hybride », dans lequel le journal est payant mais certains articles sont gratuits 

Marc Schiltz, président de Science Europe, l’association qui fédère la plupart des agences de financement européennes, à l’origine du Plan S, explique : « L’accès libre à la connaissance pour tous est fondamental. Nous voulons que la transition vers l’open access, dont on parle depuis quinze ans, devienne une réalité. »

Sans surprise, les grands éditeurs des revues scientifiques ont déjà protesté.

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)