Accueil > Revue De Presse > Le plan qui fait trembler les revues scientifiques

Le plan qui fait trembler les revues scientifiques

lundi 1er octobre 2018 - Rédaction SNP

 Nous avons toujours été désagréablement surpris par le coût d’accès aux connaissances scientifiques. Pour les amateurs que nous sommes cela nous interdit de suivre le sens général de l’évolution des connaissances dans les domaines qui nous préoccupent et ainsi de peser sur les décideurs politiques. Voilà donc une bonne nouvelle...

Les agences de financement européennes ont annoncé un plan S qui vise à contraindre les chercheurs de publier dans des journaux en « open access ».

LE MONDE | 16.09.2018 Par David Larousserie

extraits

Vie des labos. Onze agences de financement européennes, baptisées cOAlition S, ont annoncé le 4 septembre un « Plan S », dont l’objectif est de changer radicalement les règles de publication des travaux scientifiques qu’elles financent. Après le 1er janvier 2020, les résultats d’équipes soutenues notamment par l’Agence nationale de la recherche en France (ANR) et le Conseil européen de la recherche (ERC) devront ainsi être publiés dans des journaux en open access, c’est-à-dire en lecture gratuite.

Ce modèle s’oppose à celui des revues par abonnement, pour lesquelles la lecture est payante (et la publication gratuite). Il existe aussi un système « hybride », dans lequel le journal est payant mais certains articles sont gratuits 

Marc Schiltz, président de Science Europe, l’association qui fédère la plupart des agences de financement européennes, à l’origine du Plan S, explique : « L’accès libre à la connaissance pour tous est fondamental. Nous voulons que la transition vers l’open access, dont on parle depuis quinze ans, devienne une réalité. »

Sans surprise, les grands éditeurs des revues scientifiques ont déjà protesté.

Derniers articles

6 décembre, par Rédaction SNP

Mouvement préfectoral chez les Fous de Palmiers

Le président Pierre Olivier Albano communique : "Modifications organisation relative aux problématiques des ravageurs de palmiers.
L’organisation régionale est désormais la suivante, en particulier pour les réunions CROSPAV (...)

5 décembre, par Rédaction SNP

SNP référencée à l’Académie du Bio-contrôle

Énorme satisfaction de voir notre travail, associé à celui de Robert Castellana ( réseau des jardins botaniques) ainsi reconnu par l’Académie du Biocontrole et PBI.

5 décembre, par Rédaction SNP

FAO : la patte du chinois

très fort symbole.....
Le Directeur général de la FAO M. Qu Dongyu, lance l’Année internationale de la santé des végétaux.

Edito

Edito d’octobre 2019

30 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Assez peu de posts ce mois-ci, en dehors de la publication de l’article dans PHYTOMA à la signature d’Éric Chapin (Cosave, Lien Horticole....) " charançon rouge du palmier : évolutions techniques et réglementaires et auquel nous avons modestement participé ce qui est tout de même, une première.
Ce mois-ci a été aussi celui de l’annonce du colloque sur les Ravageurs de Palmiers, fin novembre à Monaco (...)