Accueil > Documentation > Le Piégeage & Pièges infectants > Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

Le piégeage du CRP : faire encore mieux....

samedi 21 septembre 2019 - Rédaction SNP

Pour compenser la perte des insecticides en aérien ( retrait de l’Imidaclopride) et l’inéluctable abandon de l’Emamectine Benzoate ( qui n’a obtenu son AMM en 2014 que parce qu’il était mis en œuvre sous forme d’endothérapie procédé qui a trop d’effets secondaires à terme ...), l’ANSES préconise un piégeage de masse du CRP.

"Par ailleurs, la méthode de piégeage dite « Attract-and-Kill », bien que n’étant pas encore totalement opérationnelle sur le terrain, apparaît comme étant potentiellement intéressante"

On peut ensuite imaginer d’augmenter le flux des captures par la mise en place niveau de la couronne de répulsifs.

Les chercheurs de l’université espagnole de Jaume I (UJI), CastellódelaPlana et de l’Universitat Politècnica de València nous fournissent ici une nouvelle voie. Nous publions avec leur accord un article sur les pièges infestants. En un mot il s’agit de corrompre les captures avec le champignon Beauveria Bassiana et de les remettre en liberté.

 Après hier, la contribution de la recherche italienne, voilà que les chercheurs espagnols apportent ici une contribution importante. Rappelons qu’en France il n’y a plus aucun centre public de recherche sur le CRP.

 

 

Abstract
BACKGROUND : A new Beauveria bassiana-based attract and infect device (AID) to control Rhynchophorus ferrugineus Olivier (Coleoptera : Curculionidae) was developed.

The virulence and persistence of the fungal formulation used in the AID were evaluated in the laboratory. Semi-field and field trials were carried out to validate the results and establish the potential of this device as a control tool.


RESULTS :

In laboratory conditions, a 50% lethal time (LT50) of 4.33 days was obtained when adults(7–10 day sold)were exposed to the inoculation tunnel (IT) containing 1×1010conidia g–1in an oil-based fungal formulation. This formulation maintained conidium viability at 50% for up to 2 months. Moreover, when adults were exposed to 2.5-month field-aged ITs, mortality still reached 50% 40 days after exposure. In addition, no differences were observed between ITs aged in early spring and those aged in summer, suggesting that the fungal formulation is not strongly affected by environmental factors in Mediterranean basin conditions. Semi-field assays showed that the device allowed an easy transit of weevils through the IT, which were effectively attracted and infected. Using the AIDs in 4-ha plot field trials, a reduction of >50% in the percentage of infested sentinel palms
was obtained.

CONCLUSION : Based on the results obtained in terms of the efficacy and persistence of this new AID in the field and its potential in reducing R. ferrugineus populations and palm infestation, this device could become a key tool for the management of R. ferrugineus.
©2018SocietyofChemicalIndustry

Derniers articles

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)