Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Le péril jaune....

Le péril jaune....

dimanche 25 février 2018 - CASTELLANA Robert, Rédaction SNP

Après le charançon rouge (importé d’Asie) et le papillon palmivore (venu d’Amérique latine), voici le "ravageur jaune" en provenance d’Afrique. Il s’agit de la bactérie Candidatus Phytoplasma palmae (en anglais : lethal yellowing of coconut). Elle provient elle aussi d’importations incontrôlées et ne frappe pour le moment que les USA. Elle sera toutefois dès demain en Europe si on ne se mobilise pas pour mettre fin au commerce des palmiers. Les contrôles phytosanitaires ne sont pas en mesure en effet de détecter les menaces liées à ces importations.
 pour en savoir plus : https://www.cabi.org/isc/datasheet/38647

 

Portfolio

Derniers articles

16 février, par Rédaction SNP

Le département 83 attentif aux palmiers

Mieux vaut tard que jamais... c’est la première fois depuis 2012 que nous recevons une marque d’intérêt du département, a l’exception du subliminal comité de pilotage CRP du Var.
Mais restons positifs, sachant que les (...)

15 février, par Rédaction SNP

Le charançon de l’Agave

Ça devient sérieux...... et signalé partout plus ou moins dans le Var. il faut à minima faire des déclarations en FREDON.
Le subito insecticide à base de pyréthrinoïdes de facto en vente libre semble assez efficace au (...)

15 février, par Rédaction SNP

BIOASSAYS, AGRINT, SNP grandes manœuvres dans le 06

Satisfaction de constater que Nice-Matin reprend dans ses grandes lignes l’article de Var Matin sur ce procédé. SNP avec l’appui de BIOASSAYS commence à former des professionnels et d’approcher des communautés d’agglomération (...)

Edito

Edito de janvier 2019

15 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Toujours dans un souci de transparence je vous livre ici synthèse de mon intervention le 11 février à la DGAL de Vaugirard à une très importante réunion de concertation sur les suites du rapport ANSES sur le CRP, accompagné de la vice-présidente de l’association.
Remarque préliminaire importante :
Nous constatons partout en zone méditerranéenne une spectaculaire recrudescence du Paysandisia (...)