Accueil > Représentation > Colloques > Autres Colloques et initiatives > Le mieux est l’ennemi du bien ...

Le mieux est l’ennemi du bien ...

mercredi 4 mars 2015 - Rédaction SNP

Saluons d’abord cette initiative d’un collectif qui a sans nul doute trouvé son inspiration dans la conférence SNP du 26 novembre au salon Porquerolles sur le port d’Hyères.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article972

Première déception, ce collectif mériterait plus de transparence. Cela n’a pas échappé au Journal VAR MATIN, qui écrit "derrière lequel se cachent......". Le site du collectif en création devrait peut-être nous éclairer.

Seconde surprise de taille : Le prix de moins de 100 € pour 1500 palmiers. La firme Syngenta, interrogée par nos soins ce jour, confirme par retour, qu’il y a jamais eu , même un début de négociation, sur ces bases.

Il s’agit donc d’un rêve, voire d’une hallucination collective, ou, plus sûrement, une mauvaise manière faite aux applicateurs Syngenta, car cela jette le doute et la suspicion sur leurs tarifs imposés par la firme.

Derniers articles

17 avril, par Rédaction SNP

Le piégeage et les e-pièges

N’oubliez pas, vous passez à une autre langue n’importe laquelle et vous revenez au français
Development of Automated Devices for the Monitoring of Insect Pests
Andrea Sciarretta*, Pasquale Calabrese
Department of (...)

17 avril, par Rédaction SNP

L’appel à projets de la région Sud (ex PACA)

la Région Sud vient de refondre totalement son site. Ell nous en a informé. Nous en avons profité pour voir quelle place elle avait réservé à la lutte contre les ravageurs de palmiers(portofolio) L’appel à projets "adopt’un (...)

17 avril, par Rédaction SNP

Les fondamentaux

Pour prendre la mesure de notre défi il faut en rappeler les fondamentaux. On relève par ailleurs
- mention du coût exorbitant de la lutte dans les pays occidentaux
- l’importance du piégeage et de la détection précoce (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)