Accueil > Représentation > Colloques > Autres Colloques et initiatives > Le mieux est l’ennemi du bien ...

Le mieux est l’ennemi du bien ...

mercredi 4 mars 2015 - Rédaction SNP

Saluons d’abord cette initiative d’un collectif qui a sans nul doute trouvé son inspiration dans la conférence SNP du 26 novembre au salon Porquerolles sur le port d’Hyères.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article972

Première déception, ce collectif mériterait plus de transparence. Cela n’a pas échappé au Journal VAR MATIN, qui écrit "derrière lequel se cachent......". Le site du collectif en création devrait peut-être nous éclairer.

Seconde surprise de taille : Le prix de moins de 100 € pour 1500 palmiers. La firme Syngenta, interrogée par nos soins ce jour, confirme par retour, qu’il y a jamais eu , même un début de négociation, sur ces bases.

Il s’agit donc d’un rêve, voire d’une hallucination collective, ou, plus sûrement, une mauvaise manière faite aux applicateurs Syngenta, car cela jette le doute et la suspicion sur leurs tarifs imposés par la firme.

Derniers articles

21 juin, par Rédaction SNP

Le Beauveria Bassiana..... une trés vieille affaire

Vous avez bien lu ........ une préconisation d’une société savante en 1906 !!! ça fait un peu sourire quand au le 19-20 de FR3 vous présente un nouveau traitement révolutionnaire. Cette fameuse muscardine corrompt les larves ou (...)

20 juin, par Rédaction SNP

Le communiqué de presse M2 ILS

M2 I LS publie un communiqué de presse de victoire ils ont 100 fois raison..... le ministère a parfaitement compris qu’il fallait trouver quelques accommodements provisoires avec la réglementation pour autoriser les (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)